Rencontre du troisième type ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Rencontre du troisième type ? Jeu 7 Juil - 13:01

Shawn Sciuto. Fillan avait presque l’impression de le connaitre et pourtant, il ne l’avait encore jamais vu… C’était quand même impressionnant, dans un sens ! Tout avait commencé plusieurs mois avant, quand le jeune Amérindien s’était aventuré dans la forêt à la recherche d’une meute de loups. Oui, c’était sûr, ça n’avait rien de très malin comme idée, mais bon, c’était la faute à Curtis, dans un sens. Il n’avait qu’à pas le choisir comme assistant aussi. Donc, en raison des travaux qu’ils menaient sur les origines des mutants, Fillan était parti explorer la forêt et il avait failli être déchiqueté par cette meute de bêtes sauvages. Sauf que dans la meute, il y avait aussi une mutante. Une jeune fille capable de prendre l’apparence d’un loup et la personne qu’il recherchait précisément puisqu’elle représentait de manière réelle les nombreuses théories qu’il avait développées dans son coin ou avec Curtis.

Mais avant de l’aider, la jeune mutante avait voulu le questionner et on se serait presque cru dans un commissariat de police, les donuts simplement remplacés par des loups grondant. Abby, puisque c’était le nom de la fille-louve avait voulu en savoir plus sur son frère, un jeune homme du nom de Shawn Sciuto. Par chance, ce nom n’était pas inconnu de Fillan. En effet, lorsque Shawn avait été fait prisonnier pour une accusation de terrorisme, c’était Justin Davis, le père de Fillan, qui avait été engagé par l’Achaea News afin de représenter leur photographe. Il n’avait toutefois pas pu faire grand-chose puisque le jeune mutant avait finalement été enfermé dans un endroit hors de toute juridiction et l’avocat n’avait pas pu faire quoi que ce soit pour le tirer de là. Il était donc peu à peu tombé dans l’oubli, du moins jusqu’à cette rencontre avec Abby. Cela lui permit de se rappeler plusieurs détails de l’affaire et surtout, de mettre une explication sur certaines conversations qu’il avait surpris dans le bunker de l’Opération Genesys. Il y en avait une au sujet des visions de l’Oracle qui mentionnait l’évasion d’un mutant du feu. Bien sûr, tout cela était très vague et ça ne fournissait que peu de détails, mais c’était toujours une piste à suivre. D’autant plus que l’Oracle avait toujours raison.

Quelques jours plus tard, Shawn Sciuto était revenu dans une autre conversation. Fillan avait trouvé ça vraiment très surprenant, parce qu’il avait l’air d’être un garçon qui déchainait les foules. La personne qui s’était intéressée à son sujet était une journaliste, Neve O’Connell, une ancienne collaboratrice de Shawn, visiblement. Elle avait eu de nombreuses questions sur la fondation Afflictis Lentae, sur les recherches de Fillan et surtout sur Shawn, le procès avorté et tout le reste. Si Fillan n’en avait pas apprit beaucoup, il avait compris que Shawn avait visiblement un intérêt capital pour beaucoup de monde, mais il se demandait pourquoi. Etait-il une star du rock accusé injustement ? Ou alors un mutant surpuissant ? A moins qu’il ne possède des connaissances que tout le monde voulait s’arracher… C’était difficile à savoir sans le rencontrer réellement, ce qui serait encore plus dur.

Les choses se bousculèrent finalement dans les mois qui suivirent. Les membres de l’Opération Genesys furent mis en alerte mais rien ne se passa. De ce que Fillan avait cru comprendre, la seconde de leur groupe, l’avocate Solveig, amie de son père, avait demandé l’aide d’une autre personne pour faire évader Shawn. Il ne savait pas de qui il s’agissait, mais c’était quelqu’un qui avait des moyens hors du commun. Au final, les choses avaient fonctionné puisque quelques temps plus tard, Shawn était libre et avait les moyens de démarrer une nouvelle vie. Et ce fou n’avait rien trouvé de mieux que de se rendre à l’allocution du sénateur Farinelli. Du moins, Fillan avait cru l’y reconnaitre, de loin et dans la panique, et il avait aussi constaté la présence de deux pyrurgistes. L’un d’eux était Solveig et le deuxième devait forcément être Shawn, à moins qu’il n’y en ait d’autres dans les rues d’Achaea. En plus, la présence de l’évadé sur les lieux devait aussi être à l’origine de la colère et de l’énervement de l’avocate, dans les jours qui avaient suivi, ce qui pouvait sembler un peu normal. Bref, tout cela pour dire que même s’il ne l’avait jamais rencontré, Fillan connaissait presque Shawn comme s’ils avaient été amis.

C’est pour cette raison qu’il avait demandé à Solveig de les mettre en contact, parce qu’il souhaitait lui faire part de certaines informations sur des sujets qui pouvaient intéresser Shawn, comme celui de sa sœur, par exemple. Ils avaient donc pu convenir d’un rendez-vous au Jack Rabbit Slim’s, un restaurant appartenant au père d’un membre de Genesys, Antonio Gambino. De plus, il semblait aussi que Shawn était plus ou moins lié à cette famille, et que donc de cette manière, il évitait tout risque de problème. Fillan s’était donc rendu dans ce restaurant à l’heure convenue et il n’avait plus qu’à attendre son rendez-vous, même si dit comme ça, ça pouvait faire un peu étrange. Finalement, une personne s’approcha de lui et il tenta sa chance.
« Ryan Wilson ? C’est le nom que l’on m’a donné du moins… Je suis Fillan Davis. Je crois que vous avez rencontré mon père, une fois, il y a quelques années. Installez-vous ! On demande la carte ? »

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutant Pacifiste ۞

avatar

Shawn Sciuto
۞ Mutant Pacifiste ۞

◊ Nombre de Messages : 419
◊ Nombre de Messages RP : 20
◊ Age : 28
◊ Informations : Fiche de présentation
Fiche sujets et relations
Missions

◊ Age du Personnage : 25 Ans
◊ Pouvoirs / Armes : Pyrokinésie et Pyrurgie / Un colt


Informations

» Métier: Photographe

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type ? Mer 13 Juil - 9:58

J'avais toujours su que j'aurais dû devenir une star de rock ou une star de la télé-réalité (j'aurais fait un carton à Secret Story je vous assure), presque tout le monde s'arrachait ma présence, que ce soit les mutants en général, l'Opération Genesys ou l'Opération Apocalypto. Sólveig avait été d'une humeur plutôt passable pendant les jours qui suivirent l'allocution du Sénateur Farinelli, elle m'avait clairement signifié que c'était parce que j'avais un peu – beaucoup – risqué ma vie et ma liberté en allant là-bas, mais de mon côté je me disais plus que c'était parce que les Russes devaient certainement avoir débarqués (et là je ne parlais pas de la poupée blonde rencontrée ce jour-là). Après tout, ils prenaient tous autant de risque en y allant, puis j'avais eu l'avantage de pouvoir me servir de mon don pour protéger quelques personnes en danger étant donné que l'autre Pyrurgiste en place n'avait pas le droit d'user de ton talent sous peine d'être démasquée. Moi c'était déjà fait, un peu comme les chevaliers du zodiaque, la même attaque ne fonctionnait jamais deux fois sur moi, ou plutôt trois fois puisque j'avais déjà été logé aux frais de la princesse à deux reprises. Enfin bref, les membres de Genesys m'avaient tiré les oreilles en me demandant d'éviter de me balader à des endroits trop peuplés, mais à part dans le désert ou dans les bâtiments appartenant à la famille Gambino je me voyais mal ou aller vadrouiller, puis à force de traîner dans le même endroit, on en faisant vite le tour. La désagréable impression d'être un poisson rouge dans un bocal ne cessait de revenir tandis que je me disais que j'aurais peut-être mieux fait d'être plus prudent lors de ma première évasion, au moins je m'étais bien amusé à cette époque, puis soyons francs, la prudence ne faisait pas partie de mon vocabulaire.

Finalement, lorsque la jolie norvégienne s'était pointée à l'hôtel pour me dire que quelqu'un avait envie de me rencontrer, j'avais trouvé ça plutôt louche, quoique si c'était une autre jolie avocate ça ne m'aurait pas particulièrement gêné. Mais il s'était trouvé que c'était quelqu'un que je connais presque, le fils de l'avocat qui m'avait défendu lorsque j'avais été arrêté pour terrorisme plus exactement. Disons que je n'avais pas trop eu l'occasion de lui parler de sa famille ou de sa vie privée puisque j'avais été gentiment enlevé (j'insiste sur le mot), par l'Opération qui me refusait même les droits les plus légitimes. Bah, voyons les choses du bon côté, au moins ça me donnerait l'occasion de m'excuser de ne pas lui avoir dit au revoir, blague à part je tenais tout de même à la remercier des efforts qu'il avait fais puisqu'il semblait mêlé, même de loin, à mon évasion. Elle m'avait donc refilé une heure, un date et un lieu où me rendre pour rencontrer Fillan, puisque tel était son nom, je me notai le tout sur un papier pour ne pas oublier (l'effet tour du bocal à force de jouer les poissons rouges que voulez-vous), puis je m'arrangeai pour ne pas perdre le papier et éviter de le faire passer dans la laveuse automatique. Ça n'aurait pas été très fin pour le coup, comme quoi à force de traîner avec les blondes ça me retombait dessus.

Le jour du rendez-vous, je m'étais donc préparé à aller au restaurant que la famille Gambino possédait, l'on m'avait assuré que je n'aurais aucun problème à m'y rendre, ma puce était toujours neutralisée pour le moment et j'avais été la faire vérifier par Sean la veille, mais je ne pouvais m'empêcher de me dire qu'un jour un truc allait finir par foirer (et ça finirait en scène digne de bataille royale). Le temps de faire le chemin, je décidai de partir en avance et me débrouillai pour expédier rapidement le chemin en allant assez rapidement pour ne pas trop attirer l'attention, sans me mettre à courir pour autant (la marathon de New York, très peu pour moi, même à la sauce Achaea). Arrivant finalement devant le bâtiment, je poussai la porte et l'on m'indiqua que mon rendez-vous attendait déjà, heureusement que ce n'était pas une dame ou je serais certainement passer pour un goujat. Je m'approchai de la table au moment où le jeune homme leva les yeux pour s'adresser à moi en m'appelant par le pseudo que j'avais sélectionné, dire que je l'oubliais presque à force que mes anciennes connaissances (qui se manifestaient beaucoup dernièrement), m'appellent par mon vrai prénom. Je m'exécutai en m'installant à la même table que lui avant de hocher la tête sans me départir de ma bonne humeur à toute épreuve.

« C'est bien moi, désolé du retard je pensais être partis en avance, mais arriver à l'heure ça n'a jamais été mon fort. »

Je tentai de consulter ma montre avant de me souvenir que je n'en avais aucune, même après avoir passé des années à ne pas en avoir c'était un réflexe qui restait. Bah, les vieilles habitudes ont la dent dure, quoi qu'il en soit la suggestion de Fillan n'eut pas besoin de réponse puisque le serveur arriva juste à ce moment avec deux cartes qu'il nous tendit puis disparu toujours aussi silencieusement. Je le suivis du regard quelques instants avant de finalement en revenir à Fillan, je ne savais pas exactement ce qu'il voulait, Sólveig n'avait pas daigné me répondre, estimant que ce serait à lui de me le dire en personne, mais la patience n'avait jamais trop été mon fort. Bah, je n'allais pas l'agresser tout de suite tout de même, mieux valait laisser passer quelques instants. Le fait d'être dans un tel environnement facilitait les choses (étrangement tout ce qui touchait aux Gambino était synonyme de sécurité pour moi). Ouvrant le menu je tournai quelques pages sans vraiment les lire avant de reprendre.

« D'ailleurs, avant que l'on commence, je voulais tout de même remercier votre père de ce qu'il avait fait pour moi, on va dire que je n'ai pas trop eu l'occasion de le lui dire en personne, si à l'occasion vous le croisez, si vous pouviez faire passer le message ce serait sympa. »

Je savais me montrer chiant, mais poli aussi. J'observai quelques instants le jeune homme, c'était bizarre parce que son visage me disait quelque chose, mais ma mémoire de poisson rouge n'aidant pas beaucoup, je ne fut pas capable de me souvenir ou est-ce que nous avions déjà pu nous croiser. Est-ce que son père m'avait montré une photo de lui ? Pas que je sache, il me fallut quelques bonnes secondes avant que la lumière ne se fasse dans ma tête (un peu comme si une ampoule clignotait au-dessus de ma tête).

« Je crois que l'on s'est croisés récemment non ? À la manifestation je crois, je n'ai pas vraiment eu le temps de retenir les visages de tout le monde, mais je vous avais aperçu me semble-t-il. »

Son père était en lien avec l'Afflictis de ce que j'avais compris, il connaissait Sólveig, donc Genesys, la jeune femme n'avait pas hésité à me présenter à lui et par conséquent ça me disait presque clairement qu'il devait au moins être mutant, à moins qu'il n'en connaisse beaucoup. Bah, de toute manière mutant ou non, je considérait tout le monde pareillement (enfin sauf les Apo, mais eux ils entraient dans une autre catégorie, celle des emmerdeurs et des nuisibles) et ça ne changerait pas grand-chose. Je reportai mon attention sur la carte pour finalement me concentrer pour de bout avant de me troubler après quelques instants, j'avais un mal fou à me concentrer en ce moment, peut-être bien un effet secondaire des test de l'Opération allez savoir, à moins que ça ne soit naturel chez moi.

« Sólveig ne m'a pas dit grand-chose sur ce que vous attendiez exactement, je suis désolé si j'ai l'air un peu décalé, je n'ai pas vraiment l'occasion de rencontrer des personnes qui en connaissent plus sur moi que moi sur eux. »

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type ? Jeu 28 Juil - 14:46

Fillan était arrivé au restaurant du Jack Rabbit Slim’s dans le but de rencontrer un mutant dont il avait entendu parler à de très nombreuses reprises, Shawn Sciuto. Bien que son propre père avait tenté de devenir son avocat, quelques années plus tôt, le jeune homme ne l’avait encore jamais rencontré et en dehors de quelques photographies diffusées à la télévision ou dans les journaux, il était vrai qu’il ne l’avait même jamais réellement vu. Il était donc particulièrement curieux de le rencontrer pour découvrir qui était réellement ce personnage qui était devenu pratiquement légendaire. Lorsqu’un homme s’approcha, Fillan l’interrogea pour déterminer s’il s’agissait ou non de la bonne personne et quand il en fut sûr, il l’invita à s’installer à table. Ne restait qu’à voir s’il avait ou non faim. « Aucun souci, je viens moi-même juste d’arriver. Et puis l’heure est à peine dépassée, donc les excuses ne sont pas vraiment utiles. »

Ainsi, c’était donc lui Shawn Sciuto. Fillan l’aurait peut-être imaginé plus grand… Mais c’était un détail. Il n’avait pas l’air spécialement méchant ou dangereux alors c’était assez amusant de se dire qu’Apocalypto avait lancé tous ses chiens à sa poursuite. Bon, d’un autre côté, il leur avait déjà faussé compagnie deux fois donc ça pouvait sembler normal. De ce qu’il avait cru comprendre, la deuxième fuite avait été une évasion digne des films d’action. Mais de la première, le jeune homme ne savait strictement rien. Il était donc plutôt curieux de le questionner là-dessus. Encore que ça faisait une première approche un peu trop brusque et qu’il valait donc mieux aborder un autre sujet en premier lieu, comme par exemple commander à manger. Ca tombait bien puisque le serveur venait d’arriver pour apporter les cartes. Fillan prit la sienne et commença à la feuilleter d’un air distrait quand Shawn reprit la parole. « Je ne manquerais pas de lui dire. Il a été ravi d’apprendre que vous vous en étiez sortis parce qu’au final, il n’avait pas eu l’occasion de faire beaucoup pour vous. Vous avez rapidement disparu de la circulation et quand on se heurte aux accusations de terrorisme, on ne peut pas pousser très loin… Les Fédéraux savaient très bien ce qu’ils faisaient. C’est assez rageant, il faut bien l’avouer. »

L’accusation de terrorisme… C’était une excuse très facile puisqu’elle permettait d’emprisonner secrètement un homme et cela sur de simples suppositions. Ensuite, il était facile de fabriquer des preuves pour faire disparaitre un mutant et aucun avocat ne pouvait alors le libérer. Il ne restait qu’à recourir à des milices armées privées, mais elles étaient encore bien rares… Et elles n’arrangeaient absolument pas les affaires de Genesys et de ceux qui faisaient le nécessaire pour que les mutants soient bien vus par la société. Mais bon, entre être bien vu et libérer leurs frères, le choix était plutôt facile à faire. Quittant ses pensées, Fillan constata que Shawn le dévisageait depuis un bon moment maintenant… C’était bizarre, de ce qu’il avait cru comprendre, il avait plutôt l’air d’un homme à femme… Ce qui n’interdisait pas qu’il puisse aussi s’intéresser aux hommes, évidemment. Le doute fut toutefois rapidement dissipé lorsque l’évadé reprit la parole, mentionnant qu’il avait l’impression qu’ils se soient déjà rencontrés. « Oui, c’est exact. J’étais en effet à l’allocution du sénateur avec Solveig et bien d’autres personnes. Il faut avouer qu’on n’a pas vraiment pu ignorer votre propre présence là-bas. On se serait presque cru dans un film de science-fiction. »

Fillan afficha un sourire sur la fin de sa phrase. Ca n’avait rien d’une critique, même si visiblement, la discrétion de Shawn avait plutôt irritée Solveig. Mais bon, comme le mutant leur avait sauvé la mise, l’Amérindien ne voyait pas pourquoi il fallait lui râler dessus. D’autant que sans lui, c’était la couverture de l’avocate qui aurait été grillée. D’ailleurs en parlant d’elle, elle n’avait visiblement pas mentionné à Shawn le motif de la rencontre, ni même expliqué qui était vraiment Fillan. « Je comprends que ça puisse déranger alors je dirais que je n’ai pas grand-chose à cacher, donc si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser. Ensuite, je n’attends pas grand-chose de vous en fait, mais je pense au contraire que je peux vous donner quelques informations, bien que je ne puisse plus vraiment certifier de leur fraicheur… »

Avant qu’il n’ait pu en donner plus de détails, le serveur se repointa dans leur direction. C’était bien de la veine ça, du coup, avec toutes ces questions il n’avait pas pu consulter la carte… Bon, ils étaient dans le restaurant des Gambino, nan ? C’était donc plus ou moins Italien… Se reposant sur la facilité, Fillan commanda donc une assiette de spaghettis à la bolognaise. C’était le plat le plus bateau possible mais ça n’était pas le plus important. Tant qu’il avait de quoi manger et qu’il éloignait à nouveau le serveur, c’était largement suffisant. Il attendit donc que Shawn passe à son tour la commande et que cette dernière parte en direction des cuisines. Lorsqu’ils furent à nouveau tranquilles, Fillan reprit la parole. « Donc, comme je vous le disais, je pense avoir des informations pour vous. Elles remontent au mois d’octobre, donc autant vous dire que je ne suis pas certains qu’elles soient toujours d’actualité… A cette époque, j’enquêtais pour un dossier financé par la fondation Afflictis Lentae et je recherchais des mutants capables de manifester des pouvoirs qui, en d’autres temps, ont pu avoir l’air de pouvoirs magiques ou divins. Comme j’avais entendu parler de rumeurs sur des loups dans la forêt, je m’y suis intéressé de plus près. Les loups ne sont pas très fréquents dans le coin et surtout vu la manière dont ils se comportaient. »

Fillan fit une petite pause, laissant à son interlocuteur le temps d’assimiler tout cela et de voir où ça pouvait les mener. Il reprit finalement après une dizaine de secondes. « Mes recherches n’ont pas été très productives jusqu’à un certain moment. En effet, j’ai finalement rencontré ces fameux loups et ce que j’ai découvert m’a surpris et intéressé. Ils étaient en partie dirigés par un mutant, une jeune femme pour être plus précis. Après avoir essayé de me tuer, j’ai voulu lui soutirer des informations mais ça n’a guère marché. Puis j’ai fait le rapprochement entre elle et des choses que j’avais entendu… ailleurs. » Ce fameux ailleurs, c’était les locaux de Genesys. Fillan y avait en effet surpris une discussion qui mentionnait Abby et Shawn, sans oublier une éventuelle évasion de ce dernier. C’était amusant de voir qu’elle était finalement survenue. « Cette louve, c’était Abby Sciuto. Un nom qui ne doit pas t’être inconnu. Elle pensait que son frère était mort, mais j’ai pu la convaincre du contraire. Cela dit, je ne sais pas trop ce qu’elle est devenue aujourd’hui… Ni même où elle est, bien que ça ne doit pas être très loin. » Posant ses coudes sur la table, Fillan attendit de voir ce que Shawn avait à dire à tout cela. Le savait-il déjà ? Est-ce que ça lui ferait plaisir ? Dur de le savoir à l’avance.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutant Pacifiste ۞

avatar

Shawn Sciuto
۞ Mutant Pacifiste ۞

◊ Nombre de Messages : 419
◊ Nombre de Messages RP : 20
◊ Age : 28
◊ Informations : Fiche de présentation
Fiche sujets et relations
Missions

◊ Age du Personnage : 25 Ans
◊ Pouvoirs / Armes : Pyrokinésie et Pyrurgie / Un colt


Informations

» Métier: Photographe

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type ? Ven 29 Juil - 18:27

Pas beaucoup pour moi, c'était totalement le contraire, même s'il était vrai que le père de Fillan n'avait pas eu l'occasion de jouer pleinement son rôle d'avocat, il avait tout de même alerté Sólveig et avait réussi à la convaincre de m'aider (même si pour tout dire la Norvégienne n'avait pas vraiment l'air d'être convaincue de quoi que ce soit avec son caractère). Un hochement de tête accompagné d'une moue plutôt contrariée, c'était sûr que les fédéraux savoir ce qu'ils faisaient ! Combien de fois les chasseurs qui m'avaient accompagné jusqu'à ma nouvelle chambre me l'avaient répété ? Je pensais franchement ne plus jamais voir la lumière du jour après avoir passé quelques temps en leur compagnie, enfin bien heureusement je semblais avoir tapé dans l'œil d'un Leprechaun vu le bol que j'avais (à moins que la jolie avocate avaient des ancêtres Irlandais ?). Enfin, je ne perdais pas totalement la boule (après avoir traîné avec autant de blondes j'étais en droit de me poser la question pour tout dire), je l'avais bien croisé quelque part et ma mémoire m'épatait moi-même. Dire qu'au milieu de toute l'agitation (et des jolies courbes de miss Pixel) qui attiraient mon attention, j'avais réussi à mémoriser le visage d'un parfait inconnu pour m'en souvenir lorsque je le croisais à nouveau les blondes avaient vraiment beaucoup à nous envier il n'y avait pas le moindre doute là-dessus ! Un léger rire qui n'était pas vraiment de rigueur (comme l'aurait dit Sólveig) lorsqu'il aborda le sujet des jolies boules de feu qui auraient été dignes de figurer dans un remake d'Independance day.

« Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé, et puis j'ai sauvé les fesses de Sólveig c'est le moins que je puisse faire. »

C'était toujours un plaisir d'aider les autres, surtout lorsque c'était des fesses aussi charmantes que celles de l'avocate ma foi. Je n'étais pas sérieux (pour changer) lorsque je parlais de m'être bien amusé, il fallait être sacrément tordu pour prendre son pied dans une telle situation, mais j'avais pour habitude de prendre les choses du bon côté, quitte à tout tourner en dérision. Restait à espérer que Fillan n'était pas du genre à fusiller les mauvais plaisantant du regard (un peu comme ma prof de lycée qui n'appréciait pas de trouver des punaises sur sa chaise, des insectes pas les objets évidemment). Enfin quoi qu'il en soit, il connaissait les effets de surprise le gamin ! M'apporter quelque chose, ça faisait un sacré bail qu'on ne m'avait pas donné la moindre bonne nouvelle (en prenant compte du fait que le fait qu'il y avait du savon dans les toilettes n'en était pas une) et j'avais un peu de mal à imaginer qu'à moins de m'annoncer la dissolution de l'Opération, il puisse vraiment me dire quelque chose de bien. Mais le serveur coupa court à la discussion en permettant au suspens de prendre le dessus, j'avais horreur de ça ! (Il ne manquait plus que la musique de film d'horreur pour compléter le tout). N'ayant pas particulièrement d'idées sur ce que je pouvais manger, j'imitai Fillan qui avait eu la bonne idée de ne pas oublier son cerveau (ou de ne pas côtoyer de blondes) et commandai aussi des bolognaises avant de rendre la carte au serveur qui s'en-alla aussitôt.

Estimant m'avoir suffisamment fait mariner, Fillan reprit alors la parole pour expliquer ces fameuses informations qui dataient visiblement de quelques temps. Bah, pour moi les mois passés enfermé aux frais de la princesse étaient comme un trou noir, alors il m'apprendrait forcément quelque chose ! Je ne comprenais pas trop l'intérêt de ce qu'il me disait (à part connaître ses occupations dignes d'un étudiant modèle) jusqu'à ce qu'il en arrive à parler d'un loup qui vivait dans la forêt. Aussitôt mon esprit fut en éveil (non que je n'étais pas attentif avant, mais jamais à cent pour-cent dirons-nous simplement !), je m'attendais à ce qui allait certainement arriver, je n'étais pas spécialiste en loup et en canidé donc la seule raison pour qu'on m'en parle, c'est que ce loup n'en était pas un. Certainement une louve au caractère de cochon (un beau mélange pour trouver des truffes !) qui avait essayé de lui arracher la gorge ou ce qui faisait de lui un homme ! Étant donné qu'il n'avait aucune cicatrice au cou, j'osais espérer pour lui qu'elle l'avait bel et bien laissé filer en un bout, ou je le plaignais sincèrement. Après une brève pause il enchaîna pour parler des loups et d'une jeune femme qui les dirigeait, puis lorsqu'il annonça qu'elle avait tenté de le tuer, les doutes qui restaient s'évaporèrent, c'était ma sœur avec un caractère aussi agressif, il n'y avait pas le moindre doute ! Lorsque le prénom arriva clairement, je hochai légèrement la tête, mais ce qu'il dit ensuite me troubla assez, elle me croyait mort ? Pour moi ça ne signifiait qu'une chose : elle avait abandonné les recherches et elle devait vivre sa vie de son côté. Je mis quelques temps avant de remarquer qu'il avait terminé et je répondis aussitôt d'un ton léger.

« Non, pas inconnu du tout même puisque c'est ma petite sœur. Enfin j'imagine qu'il n'existe pas dix Abby Sciuto qui possèdent ce pouvoir. »

Brève pause, elle avait toujours préféré ce prénom plutôt que le vrai qui donnait un côté trop « carte routière » d'après ce qu'elle disait, même si je trouvais ça tout à fait charmant de mon côté (évidemment je n'avais pas à m'appeler Memphis ou New-York !). Je réagissais comme si cette nouvelle ne m'affectait pas, pour tout dire c'était tout le contraire alors que j'aurais dû être content, combien de fois est-ce que je lui avais demandé de faire sa vie de son côté sans se soucier de moi ? Et bah voilà, elle le faisait et pourtant ça me chagrinait, à croire que je devenais comme les nanas à toujours changer d'avis et râler sur les autres lorsqu'ils faisaient ce que je voulais.

« Tu peux t'estimer heureux qu'elle ne soit pas partie après t'avoir arracher un bout, dans ses mauvais jours elle pouvait être drôlement agressive, peut-être bien qu'elle s'est assagie qui sait. » Léger froncement de sourcils. « Et elle avait au moins l'air en bonne santé lorsque tu l'as croisée ? » Si c'était le cas, ce serait déjà ça de moins à m'inquiéter. « Elle m'a vu me faire capturer la première fois que l'Opération nous est tombée dessus, ce n'est pas très étonnant qu'elle me pense mort, je ferais certainement pareil à sa place. Elle t'as dit pourquoi est-ce qu'elle restait dans les environs ? C'est bizarre qu'elle ne soit pas rentrée au Canada. »

Elle devait avoir été aussi aimable qu'une porte de prison et je doutais qu'il puisse avoir appris quoi que ce soit à son sujet, mais bon, savait-on jamais ! Après d'un autre côté, je ne pensais pas qu'elle puisse avoir espérer prendre l'avion pour rentrer au bercail, à moins de se transformer en louve et de voyager dans les cales d'un bateau ou d'un avion, elle devait avoir quelques difficultés à passer à la douane sans se faire interpeller. Ce n'était pas franchement le genre de fille qui passait inaperçue ! J'avais bien entendu quelques chasseurs me parler d'elle lorsqu'ils étaient en bonne forme, ils disaient qu'elle avait tué un agent de l'Opération et qu'elle était traquée comme une mutante dangereuse, la belle famille, on était des assassins tous les deux !

« Enfin il ne faut pas le prendre pour toi, si elle a refusé de te répondre je te rassure, elle n'a jamais été branchée très amicale déjà avant tout ça ! » Avant tout ça, avant qu'on soit détectés comme mutants en somme. « Et qu'est-ce que c'est ce que tu disais à propos de la mythologie et des mutants ? J'ai un peu de mal à concevoir qu'une telle recherche t'ai poussé à tomber sur une louve furieuse comme ma sœur. »

C'était la première fois qu'on me parlait d'Abby depuis un sacré bail, je ne savais pas si je devais m'en sentir revigoré ou déprimé, pour une fois j'étais totalement largué. Enfin, j'allais certainement opter pour la première option, la déprime ça n'avait jamais été mon truc, ça c'était Abby, moi je m'occupais de faire celui qui prenait tout à la légère, restait juste à trouver comment prendre cette nouvelle sous le bon angle.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type ? Jeu 22 Sep - 19:57

Après les présentations d’usage, Fillan apprit que Shawn le reconnaissait pour l’avoir déjà vu lors de l’allocution du sénateur. Ce n’était pas forcément une des meilleures nouvelles mais bon, ça venait d’un pacifiste donc ce n’était pas le plus inquiétant. Malheureusement, si Shawn se souvenait de son visage, cela voulait aussi dire que d’autres personnes le pouvaient et c’est ce qui pouvait être à l’origine de ses ennuis avec la police. Pourquoi donc une ombre silencieuse attirait-elle autant l’attention ? Il n’y avait pas eu assez à faire avec les pyrurgistes, aérokinésistes et autres cloneurs ? A priori non… Mais bon, ce n’était pas là le centre du sujet. Visiblement, Shawn s’était amusé lors de la manifestation et on pouvait éventuellement le comprendre vu le temps qu’il avait passé dans une des cellules de l’Opération. D’un autre côté, il y a avait de bien meilleures façons de s’amuser, non ? Enfin, du moment qu’il s’éclatait, c’était l’essentiel. Fillan, lui, avait beaucoup moins rigolé ce jour-là, ne serait-ce que parce qu’il s’était réellement rendu compte que malgré son pouvoir, il n’était pas d’une aide magistrale dans les combats… Capable pour fuir, mais quand il s’agissait de se battre, il était aussi utile qu’un enfant de dix ans. Il devait vraiment apprendre à changer ça !

Fillan avait ensuite commandé un plat de pâtes et il avait expliqué aussi simplement que possible à Shawn ce qu’il pouvait faire pour lui. Sans trop rentrer dans les détails, il avait évoqué sa recherche de mutants particuliers, son intérêt pour les loups de la forêt du coin et bien entendu, sa rencontre avec une certaine Abby. La rencontre avait beau s’être déroulée plusieurs mois plus tôt, le jeune homme s’en souvenait encore parfaitement. Après tout, il avait failli y perdre la vie !!! La jeune femme l’avait en effet forcé à utiliser son pouvoir sous peine de le tuer. Une chance qu’il avait un pouvoir visible ! Qu’est-ce qu’elle aurait fait s’il avait eu une super-intelligence ? Difficile de le savoir. Mais bon, même si son pouvoir était visible, Fillan ne le maitrisait pas au mieux et il avait eu peur d’échouer et de se faire déchiqueter par la meute. Finalement, il avait réussi à calmer son esprit et à prendre sa forme d’ombre, offrant sa preuve à Abby qui avait alors accepté de lui parler… Uniquement s’il lui disait ce qu’il savait de Shawn. Elle était vraiment du genre difficile à contenter et quand on voyait le résultat final, ça avait presque même été une perte de temps ! Mais bon, c’était passé maintenant.

Shawn mentionna donc ce qui était une évidence pour tous, même s’il ne faisait que répondre à la remarque de Fillan. Abby était bel et bien sa sœur. Il tenta ensuite d’expliquer que Fillan avait été chanceux parce que dans ses mauvais jours, la mutante avait été capable de faire très mal. Chanceux… L’Amérindien avait un peu de mal à l’imaginer, cela dit. Il avait quand même fini avec un couteau sous la gorge au cœur même de la forêt. Certes, il en était revenu intact mais bon, ce n’était pas ce qu’on pouvait appeler de la chance ça. Du moins, pas dans l’esprit de Fillan. Comme Shawn souhaitait ensuite en apprendre plus sur sa sœur, le jeune homme tenta de répondre au mieux à ses questions.
« En bonne santé ? Difficile à dire, comme ça, mais je dirais que oui. Elle vit dans la forêt au milieu des loups et compte tenu de ça, elle était plutôt en forme. Peut-être un peu mal nourrie, je dirais, mais ça ne l’a pas empêchée de me renverser et de prendre le dessus sur moi, au contact… Elle semblait s’en sortir plutôt bien, comme louve. »

Le pyrurgiste émit ensuite plusieurs hypothèses sur les raisons qui faisaient qu’Abby pensait qu’il soit mort, mais de ce qu’il avait compris, Fillan pensait qu’il se trompait. Il rassembla donc ses pensées dans le but de fouiller ses souvenirs et il expliqua à Shawn ce qu’il pensait être la véritable raison. « De ce que j’ai cru comprendre en lui parlant, après ta première capture, elle t’a suivi et elle s’est retrouvée ici, à Achaea. Elle a cherché un moyen de te libérer jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre d’un mutant. Il avait un nom bizarre, un truc étranger, je crois. Marek ou un truc du genre. De ce qu’elle m’a dit, ce mutant lui a parlé de ta mort en expliquant qu’il était avec toi à ce moment. Il avait même des preuves, mais je ne sais plus lesquelles… Une photo de toi, il me semble… » Fillan réfléchit un instant et confirma. « Oui, c’est ce qu’elle m’a dit, je crois. Mais en lui parlant de mon père, de ta nouvelle arrestation et d’autres éléments, j’ai réussi à la convaincre que c’était faux. Et ce n’était pas plus mal parce qu’il me semble que si elle est restée ici, c’était pour te venger… » Et pour venger Shawn, il fallait s’attaquer à l’Opération Apocalypto. Comme si une louve et sa meute pouvait faire quelque chose de se genre sans y laisser leurs vies…

Le pyrurgiste expliqua ensuite qu’Abby avait toujours eu son caractère et que ce n’était donc pas directement contre lui qu’elle en avait eu. Elle était comme ça avec tout le monde. Charmant. Puis Shawn posa une question à laquelle Fillan ne s’était pas attendu. Il voulait en savoir plus sur ses recherches qui l’avaient poussé dans les griffes de la louve. C’était déjà fini ? Il n’était pas plus intéressé par ces informations sur sa sœur ? D’accord, elles dataient un peu, mais c’était mieux que ce qu’il avait déjà, non ? A moins qu’il ait trois trains de retard et que Shawn savait déjà tout. Enfin bref, ce n’était pas ses affaires et le jeune homme le demanderait déjà, s’il en avait envie. Voyant le serveur sortir de la cuisine, Fillan garda le silence quelques instants. Il accueillit son plat de bolognaise avec plaisir, remercia le serveur, souhaita un bon appétit à son voisin de table et réorganisa ses idées. Il n’allait pas falloir noyer Shawn sous les infos… Encore que ça pourrait être amusant de le voir s’effondrer de sommeil dans son plat de pâtes. Goûtant une première bouchée de son plat, il en savoura les arômes avant d’enfin répondre à la question.


« Je vais essayer de faire simple. Je ne sais pas ce que tu connais des origines des mutants, mais il existe deux écoles. Pour certains, les mutants sont une race à part des humains et les deux coexistent depuis des milliers d’années. Pour d’autres, les mutants sont une évolution des humains. » C’était en gros les deux pistes qui existaient et Shawn devait sans doute le savoir vu son métier et ses études. « En gros, mon but est d’essayer de prouver que les mutants ne sont pas une évolution, mais bien une lignée parallèle. En effet, si les mutants existent depuis aussi longtemps que les humains, il n’y a aucune raison d’en avoir peur et de les chasser ou de les enfermer. C’est mon avis, même si je doute que les politiciens le partageraient… » Reprenant une bouchée, Fillan réfléchit un peu à ses propos et il ne tarda pas à continuer. « Malheureusement, c’est assez difficile de prouver ça, à moins de pouvoir faire des tests ADN sur tous les squelettes trouvés dans des fouilles archéologiques et d’avoir du bol en tombant sur des mutants. A moins d’un coup de bol cosmique répété, je pense que c’est mal parti à ce niveau… » Souriant, Fillan avala une gorgée d’eau et continua encore. « Je suis donc parti sur une autre piste. Aujourd’hui, quand on ne les traque pas, les mutants sont des sortes de héros. Il suffit de lire les comics pour s’en rendre compte. Je me suis donc dit que ça devait être pareil par le passé. S’il y avait des mutants, ils pouvaient être des héros, des grands rois, des puissants guerriers, voir même des dieux. »

Regardant autour de lui dans le but de voir si on les écoutait ou pas, Fillan réfléchit un peu, rassemblant ses idées et répondant à ce qui pouvait être une remarque du pacifiste. « Je sais que comparer les mutants à des dieux peut être dangereux, vu les actions de certaines personnes… Mais je n’ai pas dit que ces recherches seront visibles par tous. Bref. J’ai donc essayé de comparer les mutants à des personnages mythiques, histoire de voir si les légendes sur des dieux ne sont pas inspirées de certains mutants. Pour cela, je compare tout simplement les capacités des mutants et les pouvoirs divins. Le roi des dieux grecs, Zeus, est par exemple capable de lancer la foudre. Imagine si ce n’était qu’un mutant contrôlant l’électricité ! Je me suis donc intéressé aux mythes que je connaissais le mieux, ceux de mon peuple. Chez nous, le loup est sacré à bien des égards et j’ai donc fait des recherches à ce niveau. Inutile de dire que je suis vite tombé sur des articles de journaux qui mentionnaient un loup au comportement bien particulier dans la forêt voisine. » En effet, s’il fallait en croire ces articles, le loup était étrange et sa présence n’avait rien de très naturel. Pour certains, c’était un animal malade, pour d’autres un envoyé de Satan. Pour Fillan, c’était un possible mutant. « J’ai donc mesuré les risques et je me suis décidé à aller voir. Si c’était un loup normal, je ne risquais pas grand-chose… Et si c’était un mutant quelconque, j’avais une chance d’avoir vu juste ! Bien sûr, je ne savais pas ce que je cherchais. Je pensais qu’un mutant pouvait contrôler le loup, mais je n’aurais jamais pensé que ce soit le loup, le mutant ! Et j’ai été ravi, parce que quoi de mieux qu’un humain se transformant en loup pour donner naissance à des tas de mythes !!! L’esprit du loup chez les Indiens, par exemple, mais aussi les sorciers du Moyen Age en Europe et bien entendu les célèbres loups-garous. Dans un certain sens, Abby m’a bien aidé, même si elle n’a pas vraiment répondu aux questions que je posais… Mais bon, je parle, je parle et je ne te laisse même pas en placer une… Cela dit, c’est ta faute ! Tu m’as lancé sur le sujet… » Souriant, Fillan commença donc à manger, laissant Shawn respirer après cette avalanche de propos.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre du troisième type ?


SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre du troisième type ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A p o c a l y p t o :: ◄ Commerces & Boutiques :: ◄ Jack Rabbit Slim’s-