Amitié et retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Amitié et retrouvailles Mar 3 Mai - 20:03

La nouvelle vie de Fillan n’avait presque plus rien à voir avec l’ancienne, ne serait-ce qu’en raison du fait qu’il était maintenant obligé de travailler pour pouvoir vivre. Il se rendait compte qu’il s’était beaucoup reposé sur Lawrence pour des tas de choses et ce n’était donc pas plus mal que ça change maintenant. Lorsqu’il avait téléphoné à ses parents pour leur annoncer la situation, ces derniers avaient voulu l’aider, mais il avait refusé. Il était temps qu’il se débrouille tout seul et si vraiment ça n’irait pas, il envisagerait alors seulement cette solution comme un moyen de secours. Mais dans l’immédiat, il se faisait doucement à tout ça. Son travail plutôt ingrat, son nouveau logement, petit mais pas inconfortable, et surtout, ses nuits seuls… C’était sûrement ça, le plus dur et il aimait retrouver des gens pendant la journée.

De ce fait, il passait de plus en plus de temps à la fondation Afflictis Lentae, parce qu’aider les jeunes mutants, ça lui faisait du bien. Il adorait discuter avec eux, s’amuser en leur compagnie pour les détendre – et se détendre, les écouter exposer leurs problèmes tout en les consolant et les conseillant, bref, dans ces moments, il se sentait vraiment utile. Il arrivait à oublier ses problèmes du moment pour se concentrer sur quelque chose de vraiment important. Dans ces moments, il savait aussi que c’était pour ça qu’il était venu à Achaea, un peu comme si ça avait été son Destin. La fondation, et derrière elle Genesys, avait beaucoup à apporter à cette ville, et à plus large échelle, au monde. Ne l’avaient-ils pas prouvé lors de ce nouvel incident devant le siège du gouvernement ?

Ce jour-là, la situation avait vraiment dégénéré… Comment est-ce qu’ils avaient pu s’en sortir indemne, d’ailleurs ? C’était presque un miracle. Fillan avait eu vraiment peur pour certains de ses amis, comme David. Il était jeune et pas forcément capable de se défendre dans une telle situation… Il s’en serait voulu qu’il lui arrive quelque chose, même s’il n’en aurait pas été responsable. Par chance, Svetlana, son amie, avait bien voulu veiller sur lui et il l’en remerciait. D’autant qu’en même temps, il avait mis la jeune femme sous la responsabilité de Curtis et ça avait été le mieux à faire. Il se doutait qu’elle était comme lui, à savoir une mutante, mais il n’en avait pas la moindre preuve et elle n’avait jamais voulu se confier à lui. C’était compréhensible, mais bon, il aurait quand même bien voulu savoir… En plus, du coup, il ne connaissait rien non plus de son éventuel pouvoir et c’était pour ça qu’il avait peur qu’elle ne puisse se défendre. Mais si ça se trouvait, elle y était plus que capable.

Depuis ce fameux jour, Fillan n’avait pas eu l’occasion de revoir Svetlana et la jeune femme lui manquait assez. Elle avait été très présente pour lui ces derniers temps et il devait bien le lui rendre. Il l’avait donc invitée à boire un milk-shake dans un petit bar sympa situé non loin du campus et il l’attendait maintenant. L’après-midi était à peine entamée et il ne devait pas être plus de 14 heures. Depuis quelques temps, la chaleur estivale et le soleil frappaient déjà Achaea et ce jour là ne dérogeait pas à la règle. Les rayons solaires traversaient les grandes vitres du petit établissement et ils avaient donc contraint Fillan s’habiller plus légèrement qu’à l’accoutumée. Si ça continuait comme ça, il proposerait peut-être même à Svetlana d’aller à la piscine, puisqu’il avait entendu dire que certaines avaient déjà ouvert leurs portes.

Relevant le nez du livre qu’il était en train de lire, Fillan put voir entrer la jeune femme qu’il attendait. Souriant presque jusqu’aux oreilles, il lui fit des signes pour qu’elle le voit et le rejoigne. Il l’accueillit en se levant et la salua en lui faisant la bise.
« Ca me fait plaisir de te revoir Svet ! On s’est pas vu beaucoup ces derniers jours ! » L’invitant à s’asseoir, Fillan en fit de même, en profitant pour dégager un peu ses propres affaires. « Ca va bien chez toi ? Et ton frère, comment il va depuis la dernière fois ? » Fillan avait rencontré le petit frère de son amie quand elle l’avait hébergé quelques jours et il l’avait bien aimé. Il lui rappelait un peu les adolescents qu’ils accueillaient à la fondation. « Tu veux boire quoi ? Je t’invite, c’est la moindre des choses ! »

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutante Non Recensée ۞

avatar

Svetlana Iorichenko
۞ Mutante Non Recensée ۞

◊ Nombre de Messages : 717
◊ Nombre de Messages RP : 50
◊ Age : 31
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 20 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Chronokinésie


Informations

» Métier: Etudiante et bibliothécaire

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Jeu 19 Mai - 20:39

Svetlana traversa le campus pour se rendre au petit bar où elle avait rendez-vous avec Fillan. Étant libre cet après-midi là pour cause de professeur absent, elle avait acceptée avec joie la proposition de partager du temps avec son ami. Elle ne l'avait revu depuis les évènements du siège du gouvernement et l'attaque hostile à l'encontre du sénateur Farinelli. Se retrouver au milieu de ce genre d'affrontement n'était pas une expérience que Svet souhaitait renouvelée de sitôt. Dans la cohue générée par les combats, elle avait perdu de vue le jeune amérindien. Mis par la suite, elle lui avait envoyé des messages pour avoir de ses nouvelles et s'assurer que rien de grave ne lui était arrivé. La jeune femme fut soulagée de recevoir des nouvelles positives. Elle poussa poussa la porte du bar et repéra Fillan qui lui faisait signe et le rejoignit. Après lui avoir fait la bise, le jeune homme l'invita à s'installer.

- Ça me fait également plaisir de te voir Fillan, déclara-t-elle avec un grand sourire tout en s'asseyant et déposant son petit sac en bandoulière près d'elle.

L'été approchait et cela se ressentait niveau températures, alors l'étudiante avait revêtu un short et un tee-shirt pour éviter de succomber à la chaleur. Certes il ne faisait pas encore extrêmement chaud mais c'était déjà suffisant pour sortir les tenues estivales. Alors que Fillan dégageait ses affaires pour faire de la place à la nouvelle venue, Svety remarqua le livre à côté de son ami sans avoir le temps de lire le titre puisque Fillan s'enquit de sa santé et de sa famille. Ce fut sur un ton joyeux que Svetlana répondit.

- Oh, ça va bien, la routine je dirai. Alek se montre toujours aussi embêtant, il a une de ces énergies, plutôt logique pour un ado en pleine croissance... D'ailleurs, il m'a demandé de tes nouvelles quand il apprit que tu étais présent la dernière fois. Elle ne précisa pas plus avant, Fillan comprendrait qu'elle faisait référence à l'attaque survenue quelques jours plus tôt. Quant à mes parents, boulot boulot...

Côté paternel, rien de bien remarquable à signaler, quant à sa mère les services de polices traquaient toujours les mutants responsables des derniers désastres survenus dans la ville. La jeune russe avait entendu dire que certains semblaient avoir été identifiés lors de l'allocution du sénateur, cependant elle n'en savait guère plus à ce sujet. Mais une certaine inquiétude avait fait son apparition concernant Fillan car il était mutant et elle espérait que rien de fâcheux n'allait lui arriver. Enfin tant qu'il n'était pas connu des autorités tout irait bien. L'étudiant lui demanda ce qu'elle choisissait comme boisson, l'invitant par la même occasion.

- Je prendrai un milk-shake vanille et merci pour l'invitation... accepta-t-elle avec joie. Les commandes furent passées auprès du serveur. Que deviens-tu ces derniers temps? As-tu de nouvelles de Solveig et Curtis?

Elle s'enquérait des derniers évènements, Svetlana savait qu'il avait bien emménagé dans son nouvel appartement et qu'il se faisait doucement à sa nouvelle vie. Elle en profitait aussi pour prendre des nouvelles de leurs amis communs. Puis elle désigna le livre de Fillan.

- Qu'es-tu en train de lire?

Etant bibliothécaire elle aimait lire et sa curiosité ne demandait qu'à connaître le titre du volume et savoir s'il était intéressant ou non. Peut-être qu'elle l'avait déjà lu mais elle ne parvenait pas à voir le titre. Tandis qu'ils discutaient leurs commandes arrivèrent et Svet put savourer la fraîcheur du milk-shake.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Dim 22 Mai - 13:54

Quand sa vie change du tout au tout, on est malheureusement bien obligé de faire avec, sans avoir réellement l’occasion de décider de sa destinée. Pour Fillan, tout était venu d’un seul coup, de sa séparation avec l’amour de sa vie à son changement de domicile, en passant par cette lettre qu’il avait reçu des services de police. Il était convoqué parce que des témoins l’avaient identifié comme étant présent au siège du gouvernement lors des récents événements qui y étaient survenus. Le jeune homme doutait toutefois que ça soit simplement pour un témoignage… Pour aider ceux qu’il aimait, il n’avait pas hésité à se servir de son pouvoir, quitte à ce qu’on le remarque faire. Et visiblement, ça avait bien du arriver. Il y avait donc fort à parier que cette convocation visait à dévoiler ce qu’il était. Même si ça ne serait pas réellement un problème d’assumer le fait d’être un mutant, Fillan préférait quand même attendre encore un peu avant de le dévoiler. Et pour cela, il espérait pouvoir compter sur son amie Svetlana.

Toutefois, bien qu’il souhaitait lui parler de cela, il attendrait encore avant de le faire. En effet, ce n’était pas pour cela qu’il l’avait invitée. Bien au contraire, c’était pour passer un bon moment entre amis et pour discuter de sujets plus légers, même s’il se doutait que d’autres questions plus sérieuses risquaient d’être soulevées… Vu ce qu’il s’était passé, c’était même inévitable. Mais ils avaient encore le temps avant d’en arriver là. Pour le moment, Fillan souhaitait surtout savoir comment allaient son amie et sa famille. Il fut rassuré d’entendre que tout allait pour le mieux et qu’elle n’avait pas eu de problèmes après l’intervention du répugnant sénateur Farinelli. Cela le toucha même d’entre que le petit frère de Svetlana s’était inquiété à son sujet. Ca prouvait bien qu’Alek l’avait autant apprécié que lui l’appréciait. C’était quelque peu rassurant, dans un sens.

Lorsque Svetlana commanda un milk-shake à la vanille, Fillan choisit de prendre la même chose. Le serveur partit avec leur commande pendant que la jeune étudiante s’enquérait auprès de son ami de nouvelles au sujet de sa nouvelle vie et de leurs connaissances communes.
« Ben écoute, ça va plutôt bien. Je me fais doucement à ma nouvelle vie, comme je te l’avais dit la dernière fois. Je vais avoir quelques détails d’importance à régler, mais je pense que ça devrait aller… J’espère en tous les cas. Sinon, ben je passe beaucoup de temps à la fondation pour m’occuper donc j’ai plutôt la pêche. Les jeunes ont cet effet de te mettre toujours de bonne humeur. » Il sourit à son amie, pensant par la même occasion que la fondation pourrait leur apporter beaucoup, à son frère et à elle, dans le cas où ils étaient des mutants. Mais comme elle préférait ne pas parler de ça avec lui, il n’avait jamais proposé cette possibilité. « En ce qui concerne Curtis, je l’ai seulement croisé vite fait depuis la dernière fois. Il m’a un peu fait la morale, comme à son habitude, mais il avait l’air d’aller plutôt bien. Je suppose donc que c’est aussi le cas de Solveig. »

Curtis était le professeur de Fillan. Avec le temps, il avait aussi fini par devenir son ami et parfois, le jeune homme trouvait qu’il avait même un regard paternel sur lui, toujours inquiet quand il prenait des risques, cherchant à le protéger de son mieux. Ca n’avait rien de dérangeant, mais c’était quand même amusant comme situation. Svetlana, bibliothécaire jusqu’au bout des ongles, s’intéressa ensuite au livre que consultait Fillan à son arrivée. Comme le disait si bien le proverbe, chassez le naturel, il revient au galop. « C’est pas vraiment très passionnant, à mon goût, mais je préfère essayer de me renseigner un peu. C’est à cause de ces détails dont je te parlais… J’ai reçu une lettre des services de police et j’ai bien peur de savoir pourquoi. Je ne voulais pas t’en parler pour pas t’inquiéter, mais comme tu poses la question… Le livre traite des procédures judiciaires et policières et j’essaye de voir s’ils ont la possibilité de te forcer à passer des tests médicaux sans ton consentement. Des fois qu’ils cherchent à prouver des déclarations de témoins. Je suis conscient que refuser, c’est comme avouer, mais j’espère avoir quelques arguments valables pour justifier ça. »

La commande arrivant, Fillan fit une petite pause afin d’éviter que des oreilles indiscrètes n’entendent ses propos. Puis, alors que le serveur repartait, il reprit la parole. « Mais ne t’inquiète pas, je m’en sortirais. Au pire, je demanderais conseil à mon père. Et sinon, toi, tu as pas eu de souci à cause de cette histoire ? » Attendant la réponse de son amie, Fillan goûta à son milk-shake.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutante Non Recensée ۞

avatar

Svetlana Iorichenko
۞ Mutante Non Recensée ۞

◊ Nombre de Messages : 717
◊ Nombre de Messages RP : 50
◊ Age : 31
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 20 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Chronokinésie


Informations

» Métier: Etudiante et bibliothécaire

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Mer 1 Juin - 16:31

Fillan la suivit dans son choix de commande, ce qui fit sourire Svetlana. Et savoir que celui-ci se faisait à sa nouvelle vie, comme il avait commencé à lui expliquer lors de l'allocution du sénateur, était une bonne chose aux yeux de la jeune étudiante. Quand il mentionna son travail à la fondation, elle se rappela qu'elle avait noté quelques éléments étranges dans les dires de son ami la dernière fois. Peut-être devrait-elle lui demander directement pour éclaircir la situation? Mais pour l'instant elle se contenta de l'écouter. Fillan lui avait déjà expliqué en quoi consistait l'Afflictis et elle savait que si sa famille avait des problèmes elle pourrait trouver de l'aide là-bas. Mais jusqu'à présent elle n'avait pas parlé de sa condition de mutante à Fillan, bien que certains faits ou paroles pouvaient l'avoir trahie. Le jeune homme poursuivit en lui donnant les dernières nouvelles concernant Solveig et Curtis. Ils formaient un couple soudé et amoureux, et elle espérait sincèrement qu'ils vivraient ensembles encore longtemps. Il ne restait plus qu'à concrétiser le tout par un mariage. L'amour était un sentiment précieux mais qui s'effaçait parfois devant des actes plus sombres...

- Cela ne m'étonne pas de lui ce côté paternaliste, je suis sûre qu'il fera un bon père.

Ainsi sa lecture du jour était un livre sur la justice et les moyens qui lui étaient alloués. Svet fronça brièvement les sourcils quand Fillan lui expliqua avoir reçu une lettre des services de police. Immédiatement elle pensa à l'épisode du sénateur Farinelli, l'affrontement qui avait eu lieu ce jour-là n'était pas resté caché au reste du monde, des articles étaient parus dans l'ANO, tout le monde savait maintenant de quoi il en retournait. Un frisson glacial lui parcourut le dos, elle espérait que personne ne l'avait vu utiliser ses pouvoirs, elle s'inquiétait plus pour sa famille que pour elle-même. De toute manière s'il y avait eu un souci sa mère aurait été informé, sauf si quelqu'un dans son service avait des doutes sur son lien avec les mutants. Mais pour l'heure rien de tel n'était encore arrivé. Les consommations arrivèrent, le milk-shake avait l'air appétissant. La jeune étudiante y goûta avant de répondre aux questions de son ami.

- Théoriquement tu peux refuser sauf s'ils présentent des papiers officiels t'enjoignant de te soumettre à des tests. Mais si leur enquête porte sur le dépistage cela peut te causer préjudice de refuser... Surtout si la police a reçu des ordres précis en la matière. Après si tu présentes des arguments valables pourquoi pas, le témoignage peut être refusé...

Elle parlait d'une voix relativement basse pour éviter que des oreilles indiscrètes ne se mêlent de leur conversation. Elle avait agrémenté la fin de sa phrase d'un petite sourire de soutien et avait l'impression d'avoir parlé comme sa mère. Si nécessaire, Fillan pouvait se mettre en relation avec Jane pour plus d'infos, car les livres ne disaient pas forcément tout, mais quand il parla de son père, elle se rappela qu'il était avocat et devait donc bien connaître les procédures et manœuvres pour en éviter certaines.

- Si tu veux, je peux en discuter avec ma mère ou toi directement, elle saura te renseigner mais si elle se trouve dans le groupe d'enquête elle ne pourra te donner beaucoup d'informations.

Svetlana nota dans un coin de son esprit de se renseigner sur ce dernier point. Jane avait déjà trafiqué des résultats pour ses enfants, mais se risquera-t-elle à en faire de même pour Fillan. Peut-être qu'elle tentera quelque chose, mais au sein de la police il fallait rester sur ses gardes.

- Non, je n'ai pas eu de problème suite à la dernière fois... Pourtant je m'y suis préparée à recevoir de la visite, car vois-tu je ne suis pas si différente de toi, révéla-t-elle dans un murmure. Elle s'était rapprochée pour partager son secret, du moins confirmer certaines hypothèses que devait entretenir le jeune homme, et elle s'était assurée que personne ne se trouvait dans les parages. Elle se redressa. Et un fois ceci réglé, quels seront tes projets?

La russe changeait un peu de sujet, ramenant la discussion sur un terrain un tantinet moins sérieux et qui pourrait peut-être lui éviter des questions plus précises concernant ses dernières paroles. Elle prit une nouvelle gorgée plus qu'agréable vu les températures.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Sam 18 Juin - 20:14

Bien qu’il ait eu de nombreux soucis pendant les dernières semaines, que ce soit avec Law ou avec cette histoire de recensement par la police, Fillan était d’un naturel plutôt joyeux. Il avait bien repris le dessus et il ne s’empêchait donc pas de sourire, voire de rire, si la situation s’y prêtait. C’est pour cela que ses lèvres en dessinèrent un lorsque Svetlana mentionna l’éventuelle paternité de Curtis. Certes, il ferait peut-être un bon père… Mais il avait aussi un caractère qui faisait que cette éventualité pouvait faire quelque peu peur.

Comme il savait que sa mère était agent de police, Fillan espérait un peu que la jeune femme puisse l’aider au sujet de ses problèmes avec la justice. Après tout, un avis oral était quand même toujours mieux que tout ce que l’on pouvait lire dans les livres, aussi professionnels puissent-ils être. Elle lui expliqua donc qu’en l’absence de papiers officiels, il pouvait refuser tous les tests qu’on lui demanderait. Bien entendu, refuser un dépistage du gène mutant, ça restait quand même un bon moyen d’avouer, sauf si l’on se faisait passer pour un de ces anarchistes qui refusaient tout ce qui était lié au gouvernement ou à la police. Le mieux restait donc encore de réfuter le témoignage à l’origine de ces demandes pour ne plus avoir à faire ces tests.

Fillan ne savait pas réellement ce que la police savait, mais il se souvenait très bien que toutes les caméras avaient été détruites à l’arrivée du chef des mutants hostiles. Ainsi, s’ils avaient un témoignage, ça ne pouvait qu’être d’un témoin oculaire. Et même si cela valait son poids, on pouvait toujours trouver un moyen de le réfuter. Oui, il était présent ce jour là et il pouvait donc certifier qu’avec la fumée et les gaz qui avaient été lancé, on ne voyait pas grand-chose. Mais bon, tout dépendrait de l’auteur de ce témoignage et de la pertinence de ses propos… Néanmoins, quand Svetlana lui proposa d’en discuter directement avec sa mère, Fillan ne put que la remercier de son attention. Ça pourrait effectivement grandement l’aider.

Quant au fait de savoir ce qu’il en était pour elle, la jeune Russe expliqua qu’elle n’avait pas eu le moindre problème suite aux événements de l’allocution du sénateur. Elle précisa aussi qu’elle s’y était pourtant bien préparée parce qu’elle n’était pas très différente de lui. Cet aveu discret confirmait donc les soupçons que Fillan avait nourris depuis bien longtemps et il l’accueilla avec un grand sourire. C’était toujours une bonne chose d’apprendre qu’un bon ami était aussi un frère de gène. Ça ne faisait que rendre les liens plus forts encore.

Comme elle revint sur un sujet plus léger, ce qui était le mieux dans un lieu publique comme ce petit bar, Fillan choisit de répondre à toutes ses questions.
« Je vais peut-être essayer de m’impliquer un peu plus dans la fondation. C’est quand même vachement utile ce qu’on fait là-bas, mine de rien. D’accord, ça change pas la face du monde, mais ça aide les jeunes… Et en même temps, ça nous aide aussi nous. En tous les cas, ça me fait un bien fou, à moi. Sinon, dans le genre projet simple, ben j’aimerais bien me retrouver quelqu’un. Quand on a vécu avec un copain aussi longtemps, c’est dur de se retrouver seul… En plus, j’ai beau dire que c’est fini, parfois, je pense quand même encore à Law… » Il n’y avait rien de plus difficile que d’oublier un grand amour et c’était encore plus vrai quand on s’attachait à des marques physiques d’un tel lien. Tirant sur une petite chainette à son cou, Fillan en fit apparaitre un pendentif, l’un des derniers souvenirs qu’il avait conservé de son histoire d’amour. « Quand on a envie de passer à autre chose, c’est quand même mieux de le faire à deux. » Une évidence mais bon, ça restait quand même vrai. Jouant un peu avec le pendentif, Fillan mit d’ailleurs le doigt sur une autre évidence. « Mais d’ailleurs ! T’as toujours personne toi ? Va pas me faire croire que tu as personne en vue ! »

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutante Non Recensée ۞

avatar

Svetlana Iorichenko
۞ Mutante Non Recensée ۞

◊ Nombre de Messages : 717
◊ Nombre de Messages RP : 50
◊ Age : 31
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 20 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Chronokinésie


Informations

» Métier: Etudiante et bibliothécaire

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Lun 27 Juin - 21:08

Cela faisait un bien fou de pouvoir partager son secret, surtout avec son meilleur ami qui était également mutant. Svetlana pensait que cela aurait été difficile d'avouer après tant d'années de silence, mais ce fut le contraire une fois la décision prise. La jeune femme constata que cet aveu fut reçu avec joie par Fillan, elle lui faisait confiance alors elle ne doutait pas que son secret serait bien gardé par son ami. Un poids en moins sur la conscience. S'il souhaitait connaitre plus avant les compétences qu'elle possédait, elle lui répondrait volontiers mais pas dans ce café. Trop risqué. En tout cas, il la remercia pour l'aide proposée, Svet trouvait cela naturel, et puis autant profiter que sa mère fasse partie des forces de l'ordre pour avoir des renseignements de première main. Elle prit une gorgée de son milk-shake. La conversation se poursuivit sur les projets du jeune amérindien.

- Oui c'est vrai que la fondation fait beaucoup, mais elle doit affronter aussi de nombreux obstacles et réticences. Au moins, les mutants ont un lieu où ils peuvent trouver de l'aide

Elle trouvait très bien que des gens s'unissent pour former ce genre de fondation. Celle-ci devenait le porte-parole d'une partie de la population qui vivait dans l'ombre, vu les difficultés qu'engendrait le statut de mutant. Rien que de penser au sénateur Farinelli la mettait mal à l'aise. Svetlana continuait de mentionner les mutants comme si elle n'en faisait pas partie. La force de l'habitude. Et puis elle trouvait plus prudent de ne pas faire part de son appartenance de manière trop évidente. Elle hocha la tête pour confirmer les dires de Fillan concernant la vie de couple. Non pas qu'elle pouvait se targuer de comprendre totalement le sentiment engendré par la séparation, vu qu'elle n'avait pas eu de petit ami depuis un certain temps. Ayant été témoin de l'amour qui unissait Lawrence et Fillan, Svety avait été surprise par leur séparation. Elle croyait que leur relation durerait encore plusieurs années, mais apparemment elle s'était fait des illusions. Elle comprenait parfaitement que son ami ait du mal à vivre de nouveau seul. Elle fronça légèrement les sourcils quand il fit apparaitre une chaînette, le pendentif semblait familier à l'étudiante et la dernière fois qu'elle en avait vu un semblable c'était au cou de Peter, un ami dont elle n'avait plus de nouvelles depuis quelques années. Puis vint une question qui fit sourire Svetlana, elle prit une gorgée avant de répondre.

- Et bien, figure-toi que pour l'instant, je n'ai personne dans ma vie et personne en vue... Non pas qu'il n'y ait personne de potable à la fac, loin de là, mais avec mes études je n'ai pas forcément beaucoup de temps à consacrer à ma vie sentimentale. Un nouveau sourire éclaira son visage. Puisque nous sommes célibataires tout les deux, nous allons devoir remédier à cette situation.

Elle parlait avec une certaine légèreté, sans se montrer négative, prenant la vie du bon côté. Elle côtoyait des garçons plutôt mignons, ne serait-ce que Fillan en dépit de ses préférences différentes de celle de Svet, ou Nikita son collègue bibliothécaire mais casé. Puis ce n'était pas les hommes qui manquaient sur le campus. Sauf qu'elle ne s'était pas aventurée à en aborder un. Elle pouvait se montrer assez réservée suivant les situations et les relations amoureuses n'étaient pas de celles qu'elle avait l'habitude de gérer.

- Une soirée en ville un de ces jours, ça te tente?

Un peu de détente ne ferait pas de mal, surtout après les évènements des derniers jours. D'autant que cela faisait un moment qu'elle n'avait pas partagé d'instant de ce genre avec Fillan. Cela leur changerait les idées.

- Dis, d'où vient ce pendentif? Il appartenait à Law?

La curiosité prenait le dessus, elle devait éclaircir ce point qui la tarabustait. Mais elle ne voyait pas comment Law aurait pu entrer en possession du pendentif de Peter. Cela ne devait être qu'une coïncidence, il n'existait pas qu'un seul modèle unique....

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Mer 6 Juil - 21:00

Cela faisait quelques temps que Fillan et Svetlana ne s’étaient pas vus dans une situation aussi détendue. Ils se croisaient souvent sur le campus ou à la bibliothèque, mais dans ces cas-là, ils étaient plutôt dans une situation de travail, donc sans forcément avoir la possibilité de rire ensemble ou de s’amuser. Puis il y avait eu les quelques jours que Fillan avait passés chez son amie après être parti de chez Lawrence. Là aussi, ils avaient eu bien d’autres sujets de conversation… Et pour finir, ils s’étaient retrouvés au siège du gouvernement pour le discours du sénateur Farinelli. Fillan avait espéré, un moment, pouvoir repartir avec elle après l’allocution et, pourquoi pas, faire un tour en ville et boire un verre ou manger ensemble. Mais les mutants hostiles et Chow Watanabe en avaient décidé autrement. Ces retrouvailles étaient donc la première vraie rencontre qu’ils avaient de nouveau depuis bien des semaines.

De ce fait, Fillan souhaitait en profiter au maximum et le mieux était donc de laisser toutes ces histoires à problèmes de côté pour ce concentrer sur mieux. Comme par exemple, harceler Svetlana pour qu’elle avoue le nom de celui qui faisait battre son cœur ! Retardant le moment de la réponse, la jeune fille but une gorgée de son milk-shake. Puis elle donna enfin satisfaction à Fillan, du moins, en partie. En effet, la jeune mentionna le fait que contrairement à ce qu’il pensait, elle n’avait personne en vue. C’était quand même quelque chose de très étrange… Déjà, parce qu’il y avait quand même des beaux garçons à la fac et ensuite, parce que Svetlana était plutôt jolie fille. Et même si on pouvait concevoir qu’elle n’avait pas envie d’aller voir ailleurs, les garçons devaient quand même l’approcher, non ? Et aucun d’eux ne lui plaisaient ? Dur à avaler… A moins que… Etait-il possible que Svetlana préfère les filles ? Ca serait une bonne explication à cette histoire, c’était évident, encore que Fillan n’avait pas précisément parlé de garçons… Enfin, elle n’avait peut-être pas envie d’en parler, même s’il ne voyait pas pourquoi. Il était bien gay, lui.

Svetlana ne lui laissa toutefois pas le temps de pousser sa curiosité plus avant puisqu’elle aborda le sujet sous un autre angle. Comme ils étaient tous les deux célibataires, elle lui proposa simplement d’y remédier ensemble, par exemple en se faisant une virée à deux, un soir. En y réfléchissant, c’était plutôt une bonne chose. Ca le ferait un peu sortir de son appartement et ça lui ferait passer un bon moment. Et surtout, ça faisait bien longtemps qu’il ne s’était plus intéressé aux autres garçons, alors regarder ce qui se présentait et en discuter avec une amie, ça semblait être un programme plutôt attrayant. Il n’allait donc pas refuser ce qu’on lui proposait.
« Une soirée ? Bien sûr que ça me tente ! Je sors pas assez ces derniers temps, ça me fera du bien. Et puis recommencer à draguer, ça peut être sympa ! Je suis donc totalement pour ! »

Avant que Fillan n’ait le temps d’enchaîner sur ses propres questions, Svetlana posa une question plutôt inattendue. Elle souhaitait savoir d’où venait le pendentif qu’il portait au cou et avec lequel il jouait sans même s’en rendre compte. Il n’y faisait plus attention, à force, mais c’était une question légitime. Peut-être qu’il lui plaisait et qu’elle voulait le même. « Je me souviens pas l’avoir acheté… Donc oui, je dirais que ça doit être un collier qui appartenait à Law. Je crois qu’il devait être dans ma poche quand je suis parti de chez lui… J’y ai même pas fait attention en fait… Pourquoi, il te plait ? Si tu le veux, je veux bien te le donner, ça ne représente plus grand-chose pour moi… Surtout si on sort un de ces soirs, autant m’en débarrasser tout de suite. »

S’il avait emporté ce bijou avec lui, c’était peut-être pour une bonne raison. Mais à l’heure actuelle, il n’y tenait plus tant que ça et ça n’était donc plus une grande torture de s’en séparer. En fait, s’il l’avait gardé, c’était surtout par habitude plus que par envie. Glissant ses mains dans sa nuque, Fillan commençant à défaire la chainette avant d’attraper le pendentif et de le glisser sur la table vers Svetlana. Qu’elle en fasse ce qu’elle veut. Relevant la tête, le jeune Amérindien plongea son regard dans celui de sa voisine et amie, poussé par sa curiosité. « Les études, c’est vraiment un souci, c’est sûr. Mais me dit quand même pas que tu remballes tous les garçons qui t’approchent !? Parce que je suis sûr qu’il y en a ou alors les hétéros sont vraiment des idiots ! A moins que… C’est bien les garçons qui te plaisent ? Tu peux me le dire si jamais c’est pas ça, tu le sais, hein ! Parce que depuis que je te connais, je me souviens pas t’avoir vu avec quelqu’un alors que j’ai eu des copains. Et pourtant, je suis pas moins timide que toi, je pense… Ca m’étonne donc, surtout que tu es jolie fille. Remarque, quand on voit mes réussites, c’est peut-être toi qui a raison… Va vraiment falloir qu’on corrige ça. Dis, il fait chaud, ça te tente pas d’aller à la piscine tout à l’heure ? »

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutante Non Recensée ۞

avatar

Svetlana Iorichenko
۞ Mutante Non Recensée ۞

◊ Nombre de Messages : 717
◊ Nombre de Messages RP : 50
◊ Age : 31
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 20 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Chronokinésie


Informations

» Métier: Etudiante et bibliothécaire

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Sam 16 Juil - 8:00

Un sourire satisfait éclaira le visage de l'étudiante, elle était contente que son ami Fillan accepte sa proposition d'une virée entre copains. Cela faisait un certain qu'elle-même n'en avait pas faite, voilà une bonne occasion de passer de nouveau du temps avec le jeune homme à simplement s'amuser et profiter, loin du tracas mutant/anti-mutant et des complications que cela pouvait engendrer. Ils avaient déjà bien assez à faire avec les derniers évènements. En tout cas, la ville comportait bon nombre de lieux où ils pouvaient faire la fête et passer du bon temps. Et puis comme disait Fillan, draguer... Une perspective qu'elle trouvait plaisante étant donné qu'elle n'avait pas de petit ami et qu'elle n'y avait pas songé depuis... son entrée à la fac. Et une opportunité pour le jeune homme de chasser Lawrence de son esprit, bien qu'il devait être difficile d'oublier une personne qu'on a aimé de tout son cœur.

- Tu es libre ce week-end? Ou un autre jour de la semaine dans le cas contraire.

La fin de l'année scolaire approchant, son emploi du temps s'allégeait et lui permettait d'avoir de nouvelles plages de temps libre. Elle proposait le samedi puisque c'était le jour de sortie de la plupart des jeunes de leur âge, moment adéquat pour les rencontrer et s'amuser. Par contre, sortir un autre jour de la semaine pouvait être également une bonne idée pour éviter la cohue du samedi soir. A voir... D'ailleurs ils n'étaient obligés de se restreindre à une sortie, d'autres pouvaient être programmées pendant les vacances. Il n'y avait aucune restriction. Puis Svetlana écouta les explications concernant le pendentif. Ainsi il appartenait bien à Law et elle comprenait parfaitement qu'il puisse avoir atterri dans sa poche, cela représentait un lien avec Lawrence. Par contre, la jeune russe ne s'attendait pas à ce que son voisin lui donne ce souvenir, en dépit de son désir de ne plus être rattaché à son ex.

- Tu es sûr Fillan? Sûr et certain?

Prenant la chaîne dans sa main, Svet observa de plus près le bijou et un détail lui fit froncer les sourcils. Une entaille se trouvait sur l'une des parties du pendentif, élément qui lui rappelait étrangement Peter. Pourtant, elle préféra ne pas s'appesantir sur le sujet, elle n'était pas là pour cela. Svetlana enroula la chaîne avant de glisser le tout dans son sac et reporta son attention sur son ami. Et ses paroles firent rire la jeune femme. Sans ironie, mais le fait qu'il puisse la croire homosexuelle était amusant, bien que les faits n'étaient pas en faveur du contraire.

- J'ai l'air si seule que ça? Question rhétorique qui n'attendait pas de réponse. Je vais devoir changer cette image, ajouta-t-elle sur un ton taquin. Sinon, ce sont bien les garçons qui m'intéressent, mais je ne les rembarre pas tous. Certains l'avait abordé juste après le découverte de ses pouvoirs, moment guère propice pour débuter une relation et elle avait décliné poliment. Cependant, depuis que j'ai découvert qui j'étais vraiment, j'hésite à démarrer une relation amoureuse, peut-être que je me trouve une excuse en me cachant derrière les éventuels problèmes que pourrait engendrer ma condition. Enfin, je vais peut-être penser à moi pour une fois.

Svetlana secoua légèrement la tête, de nouveau son statut de mutante faisait son apparition dans la conversation et formuler les conséquences éventuelles lui fit prendre conscience que son origine génétique gouvernait un peu trop son existence. Certes, elle ne pourrait oublier ce qu'elle est, mais qu'elle ne s'empêche pas de vivre pour autant. Fillan était un exemple vivant qu'il était possible de concilier mutation et vie normale.

- Pas de défaitisme Fillan, dit-elle d'une voix faussement intransigeante. En même temps elle comprenait qu'il soit peu enclin à l'optimisme après son histoire d'amour avec Lawrence. La piscine? Excellente idée, avec cette chaleur rien de mieux que de piquer une tête. D'ailleurs je crois que celle du complexe sportif de Bel-Air est ouverte. Ce complexe se situait entre la fac et le centre-ville. Il faudra juste que je fasse un saut chez moi pour récupérer mes affaires.

Sur ces paroles, elle termina son milk-shake avant de jeter un coup d'œil au bar qui se remplissait de nouveaux étudiants qui venaient de finir leurs cours. L'été était là...

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

avatar

Fillan Davis
۞ Membre de l'Opération Genesys ۞

◊ Nombre de Messages : 314
◊ Nombre de Messages RP : 36
◊ Age : 32
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 21 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Ombre


Informations

» Métier: Etudiant en archéologie

» Statut RP: Ouvert

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Jeu 28 Juil - 16:16

L’idée de Svetlana de sortir ensemble était des plus plaisantes pour Fillan. Il devait bien avouer qu’en dehors de Genesys, il n’avait pas énormément d’amis. Il y avait bien Nikita, mais bon, on ne parle pas avec un ami des mêmes sujets que l’on aborde avec une amie. Du moins, principalement quand on était gay. Le jeune homme se voyait mal parler drague ou beaux garçons avec le Russe alors que ça semblait être pratiquement naturel avec Svetlana. Il n’allait donc pas décliner une sortie avec elle ! Surtout que sortir, ça aidait à se changer les idées et à évacuer les pensées noires, que ce soit Lawrence, Apocalypto ou encore le sénateur Farinelli. « Ce week-end ? Laisse-moi réfléchir. En théorie, c’est bon, je suis libre. Je travaille normalement uniquement le week-end d’après. Donc aucun souci de mon côté ! Et puis comme les vacances approchent, rien n’empêche qu’on se voit aussi dans la semaine, sauf si tu es prise de ton côté. Même si on sort pas, j’avoue que je n’aurais rien contre un peu de compagnie de temps en temps. Si ça te tente, on peut se programmer une soirée télé. Comme ça, tu peux venir chez moi, on se fera un truc à manger et ensuite détente ! Enfin, c’est comme tu veux. »

Ca faisait longtemps qu’il n’avait plus fait ça avec des amis. Depuis qu’il s’était mis en couple avec Law en fait. Pourtant, c’était sympa les soirées de ce genre ! On s’amusait devant les films, on discutait, on se racontait les derniers ragots. Et puis là, comme ça faisait presque soirée entre filles, ils pourraient aussi parler garçons, coups de cœur et tout ce qui s’en suit ! Mais bon, il restait à voir ce qu’en dirait Svetlana. Si ça n’allait pas pour elle, tant pis, même si Fillan devait bien le dire, un peu de présence avec lui, ça ne lui ferait pas de mal. Quand on a vécu à deux pendant plus d’un an, se retrouver d’un coup seul, c’est pas le plus évident. Surtout si on a en plus des souvenirs sans même s’en rendre compte. Le fameux pendentif en était un parfait exemple. Il devait sans doute le mettre de manière machinale, bien qu’il ne pouvait s’empêcher de se demander s’il n’y avait pas une autre raison plus inconsciente. Il trouvait dommage de s’en débarrasser et c’est pour cela qu’il le proposait à Svetlana. Ca pouvait avoir une certaine valeur après tout. « J’en suis sûr. J’ai d’autres pendentifs, tu sais. Ca m’embêterait juste d’avoir à le jeter… Alors si je peux te le confier, c’est parfait. En plus, il a l’air de t’intriguer, bien que je ne comprenne pas pourquoi… Mais au moins, comme ça, tu l’auras à disposition ! Cela dit, pourquoi tu me demandais à qui il était ? »

Avec ce qu’il avait découvert sur Law, Fillan ne pouvait qu’être inquiet, d’autant qu’il ne pouvait dès lors plus qu’imaginer le pire à chaque fois. La curiosité de Svetlana n’arrangeait pas ce sentiment en plus… Mais il fallait aussi dire que maintenant qu’elle avait attisé la sienne, elle ne pouvait plus ignorer le sujet et se devait d’apporter des explications valables. Il le regarda empocher le bijou avant d’entendre ses explications sur son célibat. Lorsqu’elle demanda si elle avait l’air aussi seule, Fillan ne put s’empêcher de rougir, légèrement honteux d’avoir seulement osé suggérer ça. Ca n’était absolument pas son intention. Par chance, elle ne se méprit pas à ce sujet et mentionna le fait qu’il était temps de changer ça. Elle expliqua aussi être hétéro, contrairement à ce qu’il avait suggéré, mais que la découverte de sa nature véritable la faisait hésiter. C’était totalement compréhensible, surtout selon la manière dont se manifestait le gène mutant. « Je comprends très bien. C’est pas forcément évident, surtout qu’on ne sait jamais ce que diront les gens que l’on aborde en l’apprenant. C’était pareil avec Law au début. Mais bon, à trop avoir peur on passe à côté de trucs biens. Enfin après, tout dépend la manière dont se manifeste notre… particularité. C’est parfois dur à cacher. »

Svetlana tenta ensuite de remonter le moral de Fillan en lui interdisant le défaitisme à la manière d’une mère attentionnée. C’était amusant de voir cet aspect de la personnalité de la jeune fille, mais c’était sans doute du à son petit frère. Elle s’occupait beaucoup de lui et cela se retrouvait souvent dans son comportement à l’égard des autres. Le jeune Amérindien lui sourit pour la rassurer, il ne comptait pas rester seul éternellement. Il attendit ensuite sa réponse quant à l’idée de la piscine et fut ravi de la voir accepter. C’était une excellente chose ça ! « C’est cool ça ! Mais aucun souci, on peut passer par chez toi avant. Ou alors on se retrouve plus tard, c’est comme tu veux. Moi j’ai déjà mes affaires dans mon sac de toute façon, vu que j’avais pensé y aller tout à l’heure. En plus, le Bel-Air est un bon choix. C’est pas loin de la fac donc y a souvent des jeunes là-bas. T’auras intérêt à choisir le maillot en conséquence ! C’est le bon moment pour commencer à changer notre situation. » Souriant de plus belle, Fillan but une gorgée de son milk-shake. Il fallait bien avouer que la piscine était l’endroit rêvé pour ne pas se tromper sur la marchandise et y flirter n’avait rien de très difficile. Il se demandait juste si la jeune fille était de ce genre-là ou pas. « En plus, vu l’heure, y aura pas mal de monde je pense. Suffira de trouver le bon coin et de chercher les beaux garçons. D’ailleurs, t’as rien dit à ce sujet ! Tu as simplement mentionné des gens potables, mais tu n’as pas détaillé ce qui t’attirait chez un garçon. Plutôt les blonds façon Nikita ou les bruns ? A moins que tu ne préfères les hommes un peu plus âgés. » Fillan était assez curieux à ce sujet et il le montrait bien. Il comprendrait toutefois que Svetlana ne veuille pas répondre, mais il fallait bien avouer que le sujet des garçons était relativement moins sensible que celui de la mutation.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.trimatrici.fr/
۞ Mutante Non Recensée ۞

avatar

Svetlana Iorichenko
۞ Mutante Non Recensée ۞

◊ Nombre de Messages : 717
◊ Nombre de Messages RP : 50
◊ Age : 31
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 20 ans
◊ Pouvoirs / Armes : Chronokinésie


Informations

» Métier: Etudiante et bibliothécaire

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles Jeu 4 Aoû - 13:14

Libre ce week-end, excellente nouvelle. Ils allaient pouvoir profiter d'autant qu'ils annonçaient un temps des plus agréables pour la fin de semaine. D'ailleurs il lui semblait qu'il y avait peut-être quelques choses de prévue au programme des festivités de la ville. A vérifier.

- Parfait, dans ce cas, on peut se donner rendez-vous en début de soirée samedi... Hum... 19h devant le cinéma l'Artistic, ça te va? Comme ça on peut se faire un petit resto avant de s'amuser toute la fin de soirée.

Elle parlait sur un ton enthousiaste, proposant au jeune homme qui validerait ou non ses suggestions. Le cinéma se trouvait dans la zone regroupant la plupart des lieux de détente et depuis l'Artistic il était possible d'accéder aux différents quartiers animés de la ville. Quant à l'invitation ouverte de Fillan, elle l'acceptait volontiers. Partager ne serait-ce qu'une soirée télé était une occasion de passer du bon temps, ils pourront discuter tranquillement et sans restriction.

- Pour se voir pendant la semaine c'est tout à fait possible, j'ai des cours qui se terminent bientôt et côté bibliothèque, vu que le directeur souhaite engager de nouveaux employés mon temps de présence devrait s'alléger.

Svetlana appréciait de travailler à la bibliothèque, aimant l'univers des livres et étant entourée d'une équipe fort sympathique. Parfois, l'idée de evenir bibliothécaire à plein temps lui traversait l'esprit, mais les études qu'elle suivait lui plaisaient également. Durs sont les choix quand plusieurs domaines vous intéressent. Quand Fillan lui demanda les raisons de son intérêt pour le pendentif, la jeune russe ne fut guère surprise. Il était légitime de la part de son ami de s'informer, d'autant que cela touchait également Lawrence. N'ayant aucune raison de mentir, elle fit en sorte d'apporter une réponse satisfaisante.

- En fait, j'ai un ami qui possède un pendentif identique et le voir à ton cou me rappelle son souvenir. Il me semblait t'avoir déjà parlé de lui, il s'appelle Peter Corpse. Il a disparu du jour au lendemain sans laisser de traces, j'avoue avoir même demandé à ma mère de faire quelques recherches car il ne répondait ni aux appels ni aux mails ce qui n'était pas du tout son genre. Je reste sans nouvelles...

Parler de Peter assombrit le regard de l'étudiante. Plus le temps passait, plus elle se faisait à l'idée de ne jamais le revoir. Mais elle n'était pas là pour remuer le passé et d'un simple sourire elle chassa les sombres nuages. Les paroles de Fillan concernant l'impact des pouvoirs étaient des plus pertinentes. Déjà il y avait son propre ressenti vis-à-vis de ses pouvoirs, Svetlana ayant eu du mal à s'y faire, s'ajoutait l'opinion d'autrui, certains ne cachaient pas le dégoût que générait les mutant à leur égard. La vie n'était pas toujours facile et comme disait son voisin, on risquait de passer à côté de choses biens.

- C'est vrai, certains ne peuvent circuler librement au grand jour. Elle parlait à mots couverts. Je n'ai pas de sujet d'inquiétude de ce côté-là.

Il était très aisé de dissimuler la chronokinésie, aucun impact physique ne venait dévoiler sa nature de mutant, la seule chose étant qu'elle ne contrôlait pas tous les aspects de son pouvoir. Néanmoins elle s'était entraînée pour éviter qu'il ne se déclenche de manière intempestive, en plein milieu de la rue. La nature ne s'était pas montrée trop méchante, ni envers elle ni envers Fillan. Ni envers Alek, bien que son pouvoir ait des effets plutôt radicaux. Leurs capacités n'étaient pas des plus visibles, ce qui leur épargnait de vivre caché.
Svetlana rit quand Fillan lui préconisa de choisir le type de maillot adéquat pour la piscine. Il n'avait pas tord, là-bas ils pourraient regarder tout leur soûl et juger de l'attrait de certaines personnes. Elle prendrait son deux-pièces, certes il avait une coupe un peu sportive, mais un deux-pièces tout de même. Puis elle adressa un sourire énigmatique à son ami quand il aborda le sujet de ses préférences masculines. Svet se demanda si elle allait lui répondre ou laisser planer le mystère.

- Les critères physiques ne sont pas restrictifs, déclara-t-elle sans s'avancer plus avant. Mais j'ai tout de même une préférence pour les hommes de ma tranche d'âge. Et j'ajouterai que lorsque les caractères sont compatibles cela facilite les choix. Cependant, l'amour ne se commande pas...

Elle regarda sa montre. L'après-midi avançait mais il restait encore du temps pour profiter pleinement des plages du complexe nautique. D'autant que les heures les plus chaudes étaient passées.

- On peut faire le détour par chez moi pour mes affaires et se rendre à la piscine pour la suite, je n'ai rien de prévu cet aprem. Et Alek serait content de te revoir.

Le courant était bien passé entre les deux jeunes gens et Alek appréciait grandement Fillan. Ce détour ne leur coûterait qu'une bonne demi-heure, ensuite ils pourront se rendre au Bel-Air. Le jeune femme était prête à quitter les lieux, ayant fini son verre, mais elle ne voulait pas presser son ami.

SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Amitié et retrouvailles


SIGNATURE
Revenir en haut Aller en bas

Amitié et retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A p o c a l y p t o :: ◄ Bar-