Liam Winchester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
۞ Fondateur - Equipe Spéciale Bastet ۞

avatar

Liam Winchester
۞ Fondateur - Equipe Spéciale Bastet ۞

◊ Nombre de Messages : 7431
◊ Nombre de Messages RP : 481
◊ Age : 29
◊ Informations :
◊ Age du Personnage : 32 Ans
◊ Pouvoirs / Armes : Un Colt M1911A1 9mm, l'équipement de base d'un Agent Spécial Apocalypto


Informations

» Métier: Agent de l'équipe spéciale 'Bastet' - Policier (sous couverture)

» Statut RP: Fermé

» Particularités:

MessageSujet: Liam Winchester Ven 5 Nov - 11:41

» Informations de Base
"Rien ne devrait recevoir un nom, de peur que ce nom même ne le transforme"

● Nom : Winchester
● Prénoms : Liam
● Sexe : Masculin
● Âge : 32 Ans
● Origine Génétique : Humain
● Origine Géographique : Américain
● Métier : Membre de l'Opération Apocalypto, Équipe spéciale Bastet, Policier sous couverture
● Date de Naissance : 26 Juillet 1992
● Orientation : Hétérosexuel, mais se faisant passer pour Asexuel auprès des autres afin d'être tranquille sur ce point. Il est très difficile sur les femmes et est généralement indifférent aux charmes de la grande majorité des femmes.
● Lieu de Naissance : Reno, Nevada, États-Unis, Amérique.

» Informations des Groupes
"Il y a quelque chose de plus grand pourtant que d'appartenir au monde, c'est de s'appartenir à soi-même"
● Groupe : Opération Apocalypto (Équipe Spéciale)
● Raisons : « La haine est sainte. Elle est l'indignation des cœurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise. » Émile Zola

« Une raison pour expliquer une chose qui n'a aucun fondement ? Ce serait aussi stupide que de demander pourquoi le soleil brille ou pourquoi la pluie mouille.... Je déteste les mutants tout simplement. C'est ancré dans mes gènes comme cette foutue souillure dans le gène des mutants ! J'ai été créé par mes parents pour haïr toutes ces personnes, si du moins, l'on peut les qualifier de personnes. Mais rien n'est moins sûr, le qualificatif qui leur collerait le mieux serait 'rebuts de la nature', et encore, c'est une insulte pour la nature que d'enfanter une telle chose. Franchement, est-ce que vous avez d'autres questions de ce genre ? Je n'allais pas me contenter de rester planté bien sagement dans ma maison à attendre que ces racailles dominent notre monde en mettant leurs pattes sales dans nos vies bien rangées ! Je n'ai aucune raison particulière de haïr ces êtres, je n'aime pas les mutants comme je n'aimerais pas la réglisse ou les gâteaux à l'anis, question de goût tout simplement. Quoi de plus logique par conséquent, que de choisir de lutter contre les mutants ? En réalité je ne l'ai pas directement décidé, mais la bataille contre ces racailles s'est imposée d'elle-même, et j'ai donc sauté sur l'occasion de pouvoir mener à bien mon combat, cette vendetta comme certains la qualifiait. Plutôt que de rester un petit fonctionnaire de police qui passait le plus clair de son temps à dresser des PV, j'ai donc préféré accepter la proposition qui me fut faite d'entrer dans l'opération Apocalypto. Je bénis le ciel d'avoir eu la bonne idée d'inventer une telle opération, c'est au moins une petite contrepartie pour ce qui lui est passé par la tête lorsqu'il a eut l'idée de créer les mutants. Mon zèle et mon application à traquer ces raclures me valu une promotion au sein de l'unité Bastet, l'équipe spéciale qui traquait le plus de mutants dans la ville. Mon appartenance à ce groupe n'a donc aucun mystère pour qui que ce soit, je déteste les mutants, et c'est bien la seule chose qui puisse me rendre un minimum heureux : En coller un dans un de ces centres de recherche ! »

Au fond de lui, bien qu'il ne l'avouera jamais, Liam a une autre raison de ne pas vouloir laisser les mutants courir dans les rues de la ville. Son frère cadet, Seth, se trouve être un mutant, et venant d'une famille qui hait les mutants depuis plusieurs générations, quoi de plus dégradant que de voir une telle personne figurer dans son arbre généalogique ? Le but principal de Liam, en acceptant ce nouveau moyen de lutte contre les mutants, reste d'essayer d'attraper son frère cadet et le coller dans une des prisons du centre afin de l'empêcher de nuire à quiconque. L'agent Apocalypto espère surtout pouvoir sortir son frère de sa vie actuelle, permettre aux chercheurs de procéder à des tests sur lui, et pourquoi pas même, trouver le vaccin au poison qui habite son code génétique ? Il redeviendrait alors Seth, le petit frère qu'il aimait lorsqu'ils étaient enfant, et la mère de deux frères pourrait enfin retrouver le sourire qu'elle avait perdu depuis le jour ou elle avait annoncé la terrible nouvelle à son aîné. Un peu de compassion à l'égard de sa famille, mais surtout énormément de haine à l'encontre de ces créatures, et en très grande partie d'égoïsme à vouloir assouvir sa passion de la traque des mutants. En réalité, au fond de lui, Liam cherche à excuser son attitude en prétextant vouloir rendre la vie plus facile à sa mère, mais la vérité est toute autre, c'est tout simplement un monstre d'égoïsme qui n'hésiterait pas à vendre son frère pour atteindre son but : Traquer du mutant.


» Informations Descriptives
"Le roman est l'art de créer un homme, la biographie l'art de le ressusciter"

● Description Mentale : « La vraie pauvreté est celle de l'âme, une pauvreté dans laquelle le mental est toujours dans un tourbillon créé par les doutes, les soucis et les craintes. » Swâmi Râmdâs

« Le soucis de la majorité des habitants de cette ville, c'est que généralement, ils doutent toujours d'eux. J'ai rarement rencontré des personnes qui étaient à 100% pour un idéal. Même ceux qui se prônent 'anti-mutant', n'oseraient pas achever un enfant atteint de ce gène s'il était sans défense devant leur yeux. Ils éprouvent de la pitié là ou il n'y a pas de raisons d'en ressentir, un sale gosse issu de cette race ne mérite pas de meilleur traitement qu'un adulte de la même condition, mais ces idiots seraient capables de lui laisser la vie sauve et la liberté juste en raison de son jeune âge ! Quelle stupidité, les doutes et les hésitations sont les deux principaux défauts des partisans de l'opération. J'ai même déjà eu la surprise et le dégoût de constater que des membres de l'opération se permettaient de telles fautes, ils laissaient des enfants s'enfuir ou leur proposait des alternatives, comme si une telle chose était tolérable dans une lutte aussi difficile et importante que la notre ! Je ne supporte vraiment pas de savoir que des gens comme ça, et qui plus est, se prétendent de notre coté, osent encore vivre et se regarder dans le miroir sans avoir honte d'eux. Je pense que le meilleur moyen pour ne pas être hanté par de tels fantômes, c'est d'être sûr de soi, et de ne pas s'imaginer que parce que ce sont des enfants ou des vieux schnocks qu'ils ont droit à plus de pitié ! Il faut relativiser au fond, ils sont atteint d'une maladie, d'un poison, et leur laisser le droit de fouiner partout dans la ville, avec des cibles potentielles à portée de main, c'est comme lâcher un chien enragé dans une garderie à une heure de pointe ! Il faut les soigner, rien de plus ! Je refuse de m'imaginer qu'on doit avoir des méthodes plus douces pour un mioche, à mes yeux, ce sont tous des silhouettes avec marqué « mutant » dessus, à capturer et à enfermer. Je ne ferais pas de concessions, même si un membre de ma famille devait être mutant ! C'est plus un service qu'on leur rend qu'autre chose ! »

Il est a noter que l'agent Winchester est quelque peu instable. Il a été remarqué que son comportement vis à vis des mutants n'était pas variable, même si les données changeaient. Qu'il s'agisse d'un jeune enfant ou d'un adulte, d'un pacifiste ou d'un hostile, d'un mutant au pouvoir offensif ou un mutant au pouvoir défensif, il se comporte avec la même hargne et la même application. Bien que ce point a été positivement souligné par les chefs de l'opération, je tiens tout de même à signaler que ce n'est pas une attitude conseillée et qu'elle risque de dévier sur de mauvais chemins. L'agent Winchester serait donc à surveiller de près afin d'éviter tout débordement, ou tout risque inutile.

« Je préfère être seul, c'est vrai. Mais après tout je ne vois pas en quoi ça dérange qui que ce soi ! Si j'ai envie d'être en paix et de ne pas me lier, je ne pense pas que ça vous regarde. On m'a engagé dans cette équipe pour devenir membre de l'opération, et pas pour taper la causette avec mes collègues autour d'une tasse de café. De toute manière je déteste le café. Franchement, je trouve mes 'collègues', plus qu'ennuyeux, et surtout inefficaces pour la grande majorité. Je ne vois pas l'intérêt de perdre du temps à essayer de se faire des amis qui de toute manière risqueront de changer de service. C'est une perte de temps et rien de plus, après on doit entretenir les relations en dehors du travail, et moi, en dehors du travail, il n'y a rien. Je n'ai pas écarté ma famille de ma vie pour m'engager dans une autre relation, alors lâchez-moi les baskets avec ça, ou je risque de revenir plus vulgaire. »

L'agent Winchester n'est pas seulement du genre à chercher à être seul, il est d'une nature solitaire. Je ne serais pas étonné d'apprendre qu'enfant il était déjà très distant avec sa famille et les autres enfants de son âge. Il existe certaines personnes de ce calibre qui préfèrent vivre en solitaire qu'en compagnie de ses semblables, mais je rien ne permet de croire qu'il a été confronté à des personnes qui l'auraient repoussé étant enfant. Tout du moins, son dossier ne relate rien de tel. Je ne pourrait donc pas me prononcer plus amplement sur le sujet, du moment que son envie de solitude ne pose pas d'obstacle à son travail, je serais d'avis de ne rien changer à son comportement, s'il est efficace ainsi, à quoi bon chercher à la socialiser ?

« En plus du fait que certains agent de l'opération se montrent trop gentils à l'égard des mutants, il y en a aussi qui sont purement et simplement des loques ou des larves. Je ne citerais pas de nom dans l'immédiat, mais je peux tout bonnement assurer que les trois quarts des effectifs actuels de notre opération n'ont jamais repéré le plus petit mutant que ce soit ! Même les membres de l'équipe spéciale ! A part deux ou trois qui sont plus doués que les autres, le reste c'est de la camelote ! Je n'ai pas vu beaucoup de mutants évadés de retour dans leur petite chambre depuis que je suis là, alors la seule chose à déduire, c'est que votre équipe spéciale, c'est de la daube. A mon avis les mutants doivent bien se bidonner dans la ville à entendre parler de la terrible opération Apocalypto et de sa super équipe spéciale ! Ils tremblent surement de peur ! C'est sûr ! Soyons sérieux deux minutes, votre opération, vous n'auriez pas dû l'appeler Apocalypto pour l'Apocalypse, mais rigolo parce qu'on doit bien se foutre de notre gueule dans la ville. Heureusement qu'on est une opération secrète finalement, sinon quelle belle honte on se collerait ! »

Je tiens aussi à signaler un point essentiel, l'agent Winchester semble faire preuve d'une très grande ironie et d'un manque flagrant de respect vis à vis de sa hiérarchie. Il fait preuve d'un langage frôlant le vulgaire lorsqu'il qualifie ses collègues ou même l'opération en générale, mais il faut avouer que ses paroles ont plus qu'un fond de vérité. En réalité, il énonce tout haut ce que tout le monde pense tout bas, mais je dois avouer mes craintes quant à ce manque flagrant de respect, cela risque de glisser rapidement dans une désobéissance des ordre, et la folie meurtrière de certains chasseurs de mutants. Il ne faudrait pas qu'il oublie que la principale perspective de l'opération est d'annihiler le gène mutant, et pour ce faire, nous avons besoin de cobayes. Et les cobayes sont de meilleure aide, s'ils sont vivants....
● Taille :
Ma taille, quelle question ! Je ne suis pas un géant mais je ne suis pas non plus un minus. De taille à peu près normale, par là j'entends me mètre 80, je dirais que je m'en sors plutôt bien. Forcément pour entrer dans la police il ne faut pas avoir l'air d'un gringalet ! Comparé à certaines personnes qu'on peut croiser dans la ville, je dirais même que je suis plutôt grand, la majorité des habitants d'Achaea semblent avoir été croisé avec simplet ou prof de Blanche-neige, mais dans l'ensemble, je suis dans la norme.
● Poids :
Je n'ai rien à voir avec les gros lard bedonnant qu'on voit de temps en temps en uniforme de flic dans les rues. Je suis assez baraqué pour pouvoir tenir la distance en cas de course poursuite, et on va dire que je n'ai rien à envier aux autres militaires. Avoisinant les 75/80 kilos, je suis dans la norme, et bien que je n'irais pas jusqu'à dire que je suis tout fait de muscle, je m'en sors plutôt pas mal à ce niveau. Mais c'est quoi ces questions déjà ? Est-ce que je vous demande la taille de votre bonnet moi ?
● Cheveux :
Mes cheveux, qu'est-ce qu'il peuvent bien vous faire ? Il sont là ou ils doivent être, à savoir sur ma tête ! Plus sérieusement, je peux vous dire quoi ? Ils sont courts, coiffés en pique ou simplement brossés, ça dépend de mon humeur. De couleur brune, je ne vois pas quoi vous donner comme autre détails mis à part le fait que j'ai pour habitude de toujours les avoir ordonnés de manière à avoir l'air présentable, quel que soit le moment de la journée, même au saut du lit !
● Yeux :
Habituellement on ne demande pas de détails sur les yeux sachant que c'est la première chose qu'on est sensé voir lorsqu'on parle à quelqu'un... Mais puisque visiblement vous êtes aveugles, je vais vous aider ! J'ai des yeux noirs, pas marrons et pas brun, noirs. Je ne sais pas pourquoi, peut-être quelque chose que je dois à l'un de mes parents, certains trouvent ça joli, d'autres assimilent ça à une œuvre démoniaque qui accentue mon regard un peu trop sévère et inquisiteur, moi simplement à une chose normale. Après, que l'on trouve ça beau ou non, je m'en contrefiche, à vous de voir avec vos goûts, le reste m'importe peu !
● Style vestimentaire :
Mon style ? J'ai du mal à comprendre le but de votre question ? Vous vouez bien que je suis habillé comme tous les agents Apocalypto ! Et même si je n'étais pas dans cette opération, je serais habillé de la manière habituelle des policiers. Dans la vie privée vous dites ? Je ne vois pas en quoi ça vous regarde ! De toute manière, je n'ai pas de vie privée, je ne vis que pour mon travail, alors les habits civils que je peux posséder, c'est de simples tenues qui passent dans toutes les occasions.
● Particularités :
Ma particularité ? C'est ridicule de demander une telle chose, tout le monde est différent, tout le monde est donc particulier ! Est-ce que le fait que je sois appliqué à 200% dans mon travail compte ? Parce que lorsque je vois les autres membres de l'opération, je me dis que c'est une chose rare. Plus sérieusement, je dirais mon cynisme, mon habituelle et éternelle mauvaise humeur. Mon désintérêt pour les femmes et tout ce qui s'y rapporte.... Et puis bien sûr, le fait que mon frère soit une raclure comme ceux que je combat tous les jours. On peut aussi considérer que les quelques tatouages que je possède représentent des signes particuliers.
● Points Forts :
Mes points forts, c'est assez bizarre comme question... J'aurais tendance à tout simplement dire que je suis quelqu'un de très appliqué, que je déteste me laisser marcher sur les pieds. J'ai pour habitude de ne jamais laisser personne me filer entre les mains, et je suis très têtu, lorsque j'ai une idée en tête ou quelqu'un dans mon viseur, je ne lâche pas avant d'avoir obtenu ce que je veux. Mon entraînement dans la police et ma logique naturelle peuvent aussi figurer dans cette liste, bien que ce n'est rien comparé à mon don inné pour les armes. Je ne rate jamais ma cible. Quelle qu'elle soit.
● Points Faibles :
Ça ne se fait pas vraiment de demander son point faible à quelqu'un ! Mais pour ce que ça vous apporte... Je dirais, que je suis peut-être un peu trop solitaire, et on m'a souvent reproché le fait d'être trop appliqué, et que ça risquait de virer au fanatisme, même si c'est totalement stupide à mon avis ! Je dirais aussi que de raconter partout que je suis totalement asocial, ça ne regarde personne, et je me fiche pas mal d'entendre dire que je crois trop en mes capacités et que je suis macho, je sais ce que je vaux, et ça me suffit !
● Aime :
Ce que j'aime ? La liste va être assez courte, je dirais que ce qui me procure le plus de plaisir, c'est la chasse aux mutants. J'ai aussi une passion pour les armes, depuis que je me suis découvert un don pour le tir, à l'académie de police, j'aime beaucoup m'entraîner, sur cible réelle ou sur papier. J'apprécie aussi de pouvoir avoir carte blanche au cours d'une intervention, c'est un véritable bonheur. Ah ! Et par-dessus tout, j'aime ma solitude, et qu'on me laisse en paix !
● Déteste :
Ce que je déteste ? Vous vous aventurez dans un drôle de chemin là. Je dirais tout. Les femmes, les animaux, les mutants, bien que eux, c'est plus une haine qu'autre chose. Les gens faibles, les humains qui aident les mutants, les incapables, les règles qui régissent la traque des mutants, les chercheurs de l'opération qui s'imaginent pouvoir tout gérer avec leurs petits tubes d'essais.... Bref, quasiment tout ce qui m'entoure.
● Peurs :
Mes peurs ? Je pense que de voir des mutants gouverner la planète c'est certainement ma plus grande peur. Je crois que tout ce que je peux qualifier de 'peur', c'est de toute manière lié aux mutants. J'estime qu'ils devraient disparaître de cette terre, et alors seulement, je n'aurais plus de peurs.
● Rêves :
Mon rêve ? Ce n'est pas le contraire de mes peurs ? C'est tout simplement de voir les mutants éradiqués jusqu'aux derniers ! De préférence, qu'ils soient éliminés, pour de bon... et pas simplement 'soignés', on ne soigne pas certaines maladies, et une chose est sûre, c'est la pire maladie sur terre !


» Informations Générales
"La beauté de l'apparence est seulement un charme de l'instant ; l'apparence du corps n'est pas toujours le reflet de l'âme"
● Histoire : « Le grand homme est comme l'aigle ; plus il s'élève, moins il est visible, et il est puni de sa grandeur par la solitude de l'âme. » Stendhal

Raconter sa vie, habituellement c'est une chose que l'on adore faire, du moins pour une personne 'normale' si je puis me permettre un tel terme. On va dire que moi, ce n'est pas particulièrement ce qui me passionne. Mais puisque visiblement, c'est le seul moyen pour terminer cet interrogatoire stupide, je vais faire ce que vous me demandez ! Mais ne prenez pas ça pour habitude, une fois n'est pas coutume. Je suis né en Amérique, plus exactement à Reno dans le Nevada, pas très loin d'Achaea. Ma famille était ce qu'on pouvait qualifier de modeste et d'orientée contre les mutants, on ne roulait pas sur l'or, et avec mon père qui travaillait seul comme ma mère était déjà de constitution facile à l'époque, ça ne permettait pas trop de mettre de l'argent de coté. Ma mère avait eut assez de soucis avec moi à la naissance, et même durant la grossesse, et elle a gardé sa fragilité jusqu'à aujourd'hui, c'était difficile de croire qu'elle survivrait à mon père, ou même que j'aurais un petite frère. Et pourtant ! Comme quoi la vie réserve pas mal de surprises hein ? Difficile de savoir de quoi sera fait le lendemain dans un tel monde. Je disais donc, ma famille était modeste, mais ce n'est pas ce qui empêcha la naissance de Seth, mon frère cadet de quelques années. En fait, c'était totalement inattendu, ma mère était très fragile à cette époque, le fait qu'elle puisse supporter une seconde grossesse, mes parents parlaient de miracle, et bien qu'elle dû rester alitée pendant plusieurs mois avant l'accouchement, elle vivait ça comme une véritable bénédiction. Heureusement que mon père n'était plus là après, lorsqu'on apprit la terrible nouvelle. Des fois, je me demande justement si la nature n'avait pas fait ma mère aussi fragile pour éviter qu'elle n'ait ce second enfant... Cette... chose. Inhumaine. Mon petit frère naquit donc quelques années après moi, et dans la même année, mon père mourut dans un accident de voiture en rentrant du travail. Un accident stupide qui aurait pu être évité sans aucune peine si seulement le règlement avait été observé à la lettre. Il rentrait en voiture, mais ne regardait pas du bon coté, et un camion en livraison, chargé de toute sa marchandise de balais brosse embouti la voiture du coté chauffeur. Il fut tué sur le coup d'après ce que le médecin légiste nous dit, mais j'imagine mal le fait qu'il nous dise que mon père avait beaucoup souffert avant d'agoniser. Le plus ironique dans l'histoire, c'était que mon père était représentant en aspirateurs.

Mon petit frère et moi avons donc grandis avec ma mère comme seul parent, et elle nous expliqua comment devenir de bons citoyens, et comment bien détester les mutants, pour le simple fait qu'ils étaient ce qu'ils étaient. Comme elle avait toujours sa santé très fragile, on a du se serrer la ceinture et vivre de la petite rente de veuve que ma mère avait de l'état, mais pour élever deux garçons en pleine croissance, ce n'était pas vraiment super. Je m'étais déjà mis en tête que dès que j'allais avoir l'âge de m'en aller de cet enfer, je le ferais. Mais bien sûr pour pouvoir partir, je devais d'abord jouer le gentil fils, et m'assurer que ma mère et mon frère étaient à l'abri du besoin. Je me suis toujours montré très appliqué, déjà lorsque j'étais tout petit, et l'école se passa donc sans trop de soucis pour moi. Je faisais de mon mieux quel que soit le sujet, même si c'était quelque chose que je détestait, et au moins ça ôtait les soucis d'éducation à ma mère. Malheureusement Seth s'était révélé être légèrement plus indiscipliné que moi. En fait, on peut dire que c'est mon total opposé, et j'ai rarement vu quelqu'un être aussi différent de moi que mon frère. Les bagarres, les disputes, les copines, mon frère collectionnait tous les points négatifs, dès son plus jeune âge, et ma mère était incapable de le supporter et de l'élever correctement en vérité. Je devais donc me charger de ce rôle, aussi, remplacer mon père alors que j'avais seulement quelques années de plus que Seth. Nos relations étaient celles de deux frères, tantôt nous nous entendions bien, tantôt nous nous disputions, comme tous les enfants en résumé. Mais il faut que j'avoue que je n'ai jamais éprouvé un amour débordant pour lui, ni pour ma mère d'ailleurs. Je le considère comme mon frère et s'il était dans le besoin, je m'en serais chargé, mais ça s'arrête là, surtout lorsque j'ai appris autre chose plus tard, LA chose....

Alors que je sortais de l'école pour entrer directement à l'académie de police, une vocation née de l'éducation donnée par ma mère, celle de détester les mutants et de protéger les habitants de la ville, j'avais bien entendu chargé Seth se s'occuper de notre mère. Avec les petits boulots que j'avais effectués pendant toutes les années précédentes, j'avais pu faire un petit pactole de coté, pour permettre aux deux membres restants de ma famille de survivre quelques temps. Seth était encore à l'école à l'époque, bien qu'il passait plus de temps à vadrouiller dans la ville que derrière son pupitre. J'étais déjà depuis 5 mois à l'académie lorsque je reçus un appel urgent de ma mère qui m'annonça, complètement affolée, que mon frère avait disparu de la maison, après qu'elle ait découvert qu'il avait un comportement étrange. Par étrange, elle entendait bien sûr qu'il était mutant, mais ça, je ne le compris que lorsqu'elle m'expliqua qu'il avait prit l'apparence du voisin pour entrer dans sa maison. Mon seul frère un mutant ? Alors que mes parents étaient tous deux des humains ? Ça arrivait souvent lorsque les parents avaient des origines mutantes, mais n'ayant jamais connu mes grands-parents, c'était impossible de le vérifier. Ma mère se retrouva donc à vivre seule, Seth ayant disparut de la surface de la terre, et moi je terminai mes années de police avant de sortir avec mon diplôme et les compliments des responsables de l'académie. Je fus affecté dans un poste de police lambda d'Achaea, et j'y restai quelques années où je fis connaissance avec plusieurs bandits de la ville. Une famille qualifiable de 'mafioso' régnait sur la ville depuis quelques années déjà, ils offraient des pots-de-vin aux policiers, tuant tout ceux qu'ils ne pouvaient corrompre, et il tentèrent aussi leur chance auprès de moi, peine perdue.

La mort de plusieurs collègues me donna l'impression que ces rigolos s'imaginaient avoir le droit de dominer la ville et de mettre tout le monde à leur botte, je me collais donc du mieux possible sur les affaires les concernant, et mon application me mena à la victoire sur plusieurs missions. Je réussis à coller au trou quelques membres de cette organisation, mais ce n'était jamais assez à mon goût, et pendant deux ans de travail dans ce commissariat, mes efforts furent dirigés sur eux, sur les Gambino et leur chef de famille que je n'avais jamais rencontré. Je fus conscient pendant plusieurs mois, que ma vie était en danger, des collègues me conseillaient très fortement de laisser tomber l'affaire pour éviter de finir tué dans une ruelle, mais ces conseils ne firent qu'augmenter ma hargne à leur égard, et je redoublai d'effort en essayant de les avoir sur tous les plans, les prendre la main dans le sac. Malheureusement seul face à toute une organisation, aidé par de rares collègues, nous n'avions pas vraiment de chances, et je fis tout mon possible pour travailler dans ce sens avant d'être contacté par un dénommé Dorian Whitewood, responsable d'une opération baptisée 'Apocalypto', qui disait avoir entendu parler de mon application contre les mutants, et de mon talent pour les armes à feu. Sur le coup, je ne compris pas vraiment ce que c'était, mais après quelques explications plus précises, j'y vis simplement le moyen de réaliser mon but, attraper des mutants pour débarrasser la ville de cette raclure. J'acceptai donc l'offre de cet homme de rejoindre son organisation.

Ce fut le meilleur choix que je fis de toute ma vie. Transféré dans l'opération, je fus placé dans un groupe d'homme de terrain ou l'on testa mes capacités à attraper et traquer des mutants. Ayant participé à de nombreuses traques, et ayant attrapé un bon nombre de mutants, en quelques mois, je fus à nouveau contacté par l'agent Whitewood que je rencontrai pour la première fois de visu. Il m'expliqua alors que son rôle dans l'opération était de gérer une équipe spéciale appelée 'Bastet', et qu'elle traquait personnellement les mutants de niveau 5 et les mutants les plus dangereux. Sans m'offrir de la rejoindre, il m'annonça qu'il désirait me voir effectuer quelques opérations avec cette fameuses équipe de manière à voir de quoi j'étais capable. Je n'avais rien contre les mises à l'épreuve, et j'acceptai donc sans hésiter avant de me joindre à quelques sorties de l'équipe de Dorian Whitewood en personne. Ces traques furent des succès auréolés de belles promesses de la part du grand chef, et après seulement deux ans passés au sein de l'opération, je fus nommé membre de l'équipe spéciale, aux cotés de Dorian Whitewood et de ses collègues. Mais qui dit bonnes relations, dit aussi tensions, et j'en avais plusieurs avec les chercheurs de l'opération notamment qui me reprochaient de privilégier le meurtre comme ils disaient, à l'appréhension de mutants. Ils voulaient des mutants pour tester sur eux, et non des cadavres, seulement moi je préférais largement voir ces mutants sur le carreaux que derrière une vitre sans teint. Bien que rappelé à l'ordre quelques fois de manière à ce que je fasse moins de victimes dans les mutants capturés, je me permettais de temps en temps d'en achever un que je jugeais trop dangereux. Ce n'était pas pour plaire à mes supérieurs, mais mon efficacité et mon investissement à 100% dans l'opération rattrapait le tout, et ils ne firent jamais aucune remarque, au grand dam des chercheurs qui ne firent que me détester d'avantage.

Il fallait avouer que coté vie privée, j'étais plutôt disponible. On me qualifiait de macho, d'asexuel, bref, de tous les termes pour justifier le fait que je n'avais aucun intérêt pour la vie en société, même au cours de mes sorties, je préférais être seul et me débrouiller avec mon arme sans devoir me justifier, et donc, même au sein de l'équipe spéciale, je sortais souvent seul dans les rues d'Achaea. Avoir une femme, des enfants, une famille, ça ne m'intéressait pas, et je me contentais d'appeler ma mère pour son anniversaire et la noël histoire de dire que j'étais encore en vie, mais je n'avais aucune envie d'entretenir plus de relations avec qui que ce soit. Je passais le plus clair de mon temps dans les locaux de l'opération ou dans la ville à traquer du mutant, mon logement était donc pratiquement inutilisé, et me servait surtout de couverture auprès des autres habitants, car je passais pour un simple policier aux yeux de mes voisins et même de ma famille. L'opération Apocalypto était secrète et ne souffrait d'aucune exception. L'envahissante voisine de palier, la secrétaire souriante qui me faisait des invitations à peine voilées, toutes furent ignorées et remises à leur place. Bien entendu, je me doutais que certaines personnes avaient fouillé dans ma vie privée, et j'espérais au fond de moi que Seth était passé au travers des mailles du filet et que personne ne soupçonnait son origine mutante. J'avais utilisé mes quelques relations dans la police pour faire passer Seth comme personne disparue, puis personne décédée, et comme il était non recensé, aux yeux de tous, il apparaissait que mon frère cadet et mon père étaient tous deux décédés. Mon seul but à ce jour étant de l'attraper et de le coller dans une cellule de l'opération ! J'avais espéré le voir lors de l'attaque d'une base par des mutants, et la fuite du mutant connu sous le nom de Dakota Templeton, mais il était resté invisible, et je ne perds pas l'espoir de l'attraper sous peu, comme je ne perds pas espoir de débarrasser pour de bon la ville de cette souillure. Il me faudra simplement quelques armes, et un peu de temps. Après vous aurez juste un bon coup de balais à passer derrière moi... Quoique, plutôt un coup d'aspirateur.

● Avatar : Colin Farrell
● Recyclage du Personnage : C'est déjà un PV

» Informations de Base
"Jamais personne n'a trompé tout le monde, et jamais tout le monde n'a trompé personne"

● Comment avez-vous connu le forum ? Double compte ^^
● Parrainage : Non
● Un commentaire ou un message à faire passer aux administrateurs ? Je veux jouer ! Enfi, dès que le forum sera terminé je veux dire. XD
● Quelque chose à dire sur le forum ? Non ^^
● Quelles sont vos disponibilités ? 7/7 normalement, sauf changements de dernière minute !
● Parlez-nous un peu de vous : Je vis sur Terre, en France plus précisément, je suis humain et j'ai entre 0 et 99 ans !

SIGNATURE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://song-of-ice-and-fire.forumotion.com/

Liam Winchester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A p o c a l y p t o :: » Présentations Validées :: OPERATION APOCALYPTO-